Une hausse très éphémère pour le Litecoin

Aujourd'hui à 15h30, une fausse nouvelle a embrasé l'entièreté de la crypto-sphère. Un communiqué de presse frauduleux (et maintenant supprimé), mentionnait que Walmart, le mastodonte de la grande distribution aux États-Unis, se préparait à accepter le Litecoin (LTC) dans sa boutique en ligne.

Rapidement, la nouvelle s'est propagée et a provoqué une hausse considérable du cours du LTC, celui-ci ayant grimpé de 175 $ à 240 $ en l'espace de seulement 15 minutes. Cependant, ce communiqué comprenait de fausses déclarations du fondateur de Litecoin, Charlie Lee, et usurpait purement et simplement l'identité de Walmart.

Les doutes sur la véracité de ce communiqué ont commencé à apparaître sur Twitter lorsque Steven Zheng de The Block a mis en évidence que le nom de domaine lié à l'adresse mail utilisée pour la publication du communiqué n'a été créé qu'en août dernier, et qu'il ne renvoyait sur aucun site Web en fonctionnement.

 

Ensuite, Walmart n'a aucunement relayé l'information sur ses réseaux sociaux ou son blog, semant encore plus de doutes auprès de la crypto-communauté.

Toutefois, en parallèle, le compte Twitter officiel et certifié de Litecoin a relayé ce même communiqué, troublant alors l'intégralité du marché et faisant croire de nouveau aux investisseurs que l'information était bel et bien vraie.

Si le compte officiel de Litecoin relaie l'information, cela indique forcément que cette dernière est véridique ? Et bien non. Ce post sur le compte Twitter de Litecoin n'a pas fait long feu et a été supprimé quelques minutes après sa publication, relançant une fois de plus le doute sur cette collaboration.

Peu après, à 15h54 précisément, un porte-parole s'est exprimé auprès du média CNBC pour confirmer que le communiqué de presse n'était pas authentique. Une déclaration qui a définitivement mis un terme aux spéculations autour du LTC et provoquant un revirement de situation complet, le cours de la cryptomonnaie retournant à son prix d'avant la hausse.

Litecoin LTC

Cours du LTC suite à la publication du faux communiqué et de la suite des évènements – Source : TradingView

 

Cette péripétie n'aura duré que quelques minutes, mais il s'agit très probablement d'une opération de pump & dump organisée par des personnes complètement étrangères à Walmart. Celles-ci auraient ainsi payé GlobeNewsWire pour publier un communiqué sous l'identité d'une entité de Walmart qui n'existe pas.

👉 Sur le même thème – New York Times : premiers résultats pour le projet blockchain anti-fake news

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments