Voyager Digital : les clients pourraient ne récupérer que 36 % de leurs cryptomonnaies

Alors que Voyager Digital a annoncé les modalités du remboursement des cryptomonnaies bloquées, les clients de la plateforme pourraient ne récupérer qu’à peine 35,72 % de leur investissement. Retour sur cette nouvelle, qui fait prendre tout son sens à l’expression « not your keys, not your coins ».

Voyager Digital : les clients pourraient ne récupérer que 36 % de leurs cryptomonnaies

Voyager Digital dévoile un plan pour le remboursement de ses clients

Après le désistement de Binance.US le 25 avril dernier, le feuilleton Voyager Digital semble toucher à son terme, et la plateforme prévoit maintenant de procéder à la liquidation de ses actifs pour une restitution directe à ses clients.

En revanche, cette restitution s’avère bien faible selon les premières prévisions. Et pour cause, au cours de la distribution initiale, ce sont seulement 35,72 % des investissements qui devraient leur être retournés en premier lieu.

Ainsi, sur 1,76 milliard de dollars de dépôts, seul 1,33 milliard est distribuable, et les différentes charges venant s’ajouter laissent moins de 630 millions de dollars aux clients  :

Distribution initiale de Voyager Digital

Distribution initiale de Voyager Digital

 

Comme nous pouvons le voir, une part des montants retenus concernent Alameda Research. En effet, les débiteurs de la société en faillite cherchent à récupérer 445 millions de dollars auprès de Voyager Digital.

Toutefois, même si Alameda Research échouait dans sa requête, le montant rendu aux investisseurs ne serait que de 63,74 %.

? Pour aller plus loin — Retrouvez notre guide pour stocker vos cryptomonnaies hors des plateformes centralisées

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

« Not your keys, not your coins »

Parmi les autres charges retenues, nous remarquons également que Voyager Digital prévoit de garder un total de 259,6 millions de dollars afin de régler les différents frais liés à cette faillite.

Ce qui interroge, c’est que l’ensemble de ces sommes sont retenues sur des montants investis par des clients qui avaient accordé leur confiance à la plateforme. Face à un tel constat, l’expression « not your keys, not your coins », traduite par « pas vos clés, pas vos cryptomonnaies » prend tout son sens.

Pour les plateformes régulées en France sous le régime de prestataire de services sur actifs numériques (PSAN), la ségrégation des actifs doit justement permettre d’éviter de tels cas de figure. Si l’autogarde de ses cryptomonnaies implique des responsabilités, nous voyons là que la confiance envers des acteurs centralisés peut aussi avoir un coût.

D’autre part, Voyager Digital a dévoilé une liste de 38 tokens non pris en charge dans le remboursement. Les actifs de cette liste, comme l’ALGO, l’AVAX, l’EGLD ou le SOL, seront vendus pour être restitués aux investisseurs sous forme d’USDC. Pour les 67 autres cryptomonnaies, celles-ci pourront être retirées telles quelles le moment venu.

Toute objection à cette annonce devra être portée à la Cour des faillites des États-Unis du district sud de New York avant le 15 mai. Si aucune date de réouverture de la plateforme n’a pas été communiquée, les investisseurs auront 30 jours à compter de celle-ci pour effectuer leur retrait.

? Dans l’actualité également — L’Ethereum Foundation envoie 15 000 ETH vers Kraken : les inquiétudes sont-elles réellement fondées ?

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Document judiciaire

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
jean

Bonjour, très bon et intéressant article comme toujours et encore merci. Voici toutefois une petite coquille à corriger :"les débiteurs de la société en faillite cherchent à récupérer 445 millions de dollars auprès de Voyager Digital." -> il s'agit ici non pas des débiteurs cherchant à récupérer leur créance mais bien les créanciers. Bonne journée.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Les ETF Ethereum spot pourraient-ils décevoir ?

Les ETF Ethereum spot pourraient-ils décevoir ?

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025