Voyager Digital obtient un accord provisoire pour vendre ses actifs à Binance.US

Dans le long parcours juridique qui entoure la faillite de Voyager Digital, la plateforme a reçu un accord initial pour vendre ses actifs à Binance.US. Si c’est un point encourageant pour les clients de l’exchange, rien n’est encore acquis pour le moment.

Voyager Digital obtient un accord provisoire pour vendre ses actifs à Binance.US

Voyager Digital avance avec Binance.US pour son rachat d’actifs

Dans le long feuilleton de l’exchange américain Voyager Digital, les derniers éléments du dossier semblent conforter Binance.US pour le rachat des actifs de la plateforme de cryptomonnaie en faillite. En effet, Michael Wiles, un juge du tribunal des faillites du district sud de New York, a donné son accord initial pour la transaction.

Cela n’acte toutefois pas pleinement l’opération, car une audience supplémentaire est en effet prévue au mois de mars, afin de délivrer un verdict définitif. Par ailleurs, notons que la Securities and Exchange Commission (SEC) s’est également saisie de l’affaire, ainsi que le Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS). Cela vient donc compliquer une affaire, qui l’a déjà été suffisamment, tandis que le scandale FTX est venu annuler les possibilités de rachat initiales.

Le CFIUS, qui fait autorité en matière d’investissements étrangers aux États-Unis, doit ainsi statuer sur le cas de Binance.US, dont la maison mère est étrangère au pays.

Joshua Sussberg, avocat chez Kirkland & Ellis et travaillant pour Voyager Digital, a informé qu’il faisait le nécessaire avec son client et Binance.US afin de mener à bien cette opération :

« Nous nous coordonnons avec Binance et leurs avocats non seulement pour traiter cette enquête, mais pour soumettre volontairement une demande pour faire avancer ce processus. »

👉 Pour aller plus loin – Apprenez à sécuriser et à stocker vos cryptomonnaies en dehors des plateformes centralisées

Le meilleur moyen de sécuriser vos cryptomonnaies 🔒

🔥 Le leader mondial de la sécurité crypto

toaster icon

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Une situation qui traîne en longueur

Alors que Voyager Digital avait déclaré Three Arrows Capital (3 AC) en défaut de paiement à la fin juin 2022, ce litige avait mis la plateforme en porte-à-faux vis-à-vis de ses clients, ce qui l’avait contraint à suspendre les retraits le premier juillet. Depuis cette date, les clients de Voyager ne peuvent plus disposer de leurs fonds.

FTX s’était alors proposé de venir au secours de l’entreprise, mais la propre faillite de l’exchange a coupé court aux négociations. C’est pourquoi Binance.US est revenu avec une offre à un milliard de dollars environ.

Si une transaction parvenait enfin à aboutir, elle pourrait permettre aux clients bloqués de retrouver 51 % de la valeur de leurs dépôts. En revanche, si cette opération tombe à l’eau, elle aussi, Joshua Sussberg estime que les clients seront les premiers à en pâtir, car la somme qui leur reviendrait serait encore plus faible. La conclusion de cette affaire dépend donc du verdict de mars prochain, ainsi que des avis de la SEC et de la CFIUS.

👉 Dans l’actualité également – Binance admet que son stablecoin BUSD n’a pas toujours été garanti à 100 % par des dollars américains

Cryptoast Research

Passez vos investissements à la vitesse supérieure

toaster icon

Source : Reuters

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals