Partager cet article :

Vitalik Buterin, le créateur d’Ethereum, a évoqué les possibles ponts entre les monnaies numériques de banque centrale (CBDC) et les crypto-monnaies « classiques ».

 

Les transactions des CBDC seront-elles vérifiables ?

C’est dans un tweet publié hier que Vitalik Buterin a posé la question :

Traduction : « Question tech importante à propos des CBDC qui commencent à émerger : est-ce que les transactions seront prouvables de manière cryptographique ? C’est-à-dire que si j’envoie un certain nombre de pièces, est-ce que je peux générer une preuve cryptographique que cela a eu lieu, qui peut ensuite être vérifiée sur la blockchain de l’Ethereum ? »

👉 Qui est Vitalik Buterin ? Réponse dans notre article

 

Les monnaies numériques de banque centrale utiliseront certainement leur propre blockchain. C’est le cas par exemple de la plus avancée pour l’instant : le « crypto-yuan » chinois dont on nous annonce la sortie imminente depuis de nombreux mois. L’idée de Vitalik Buterin est cependant de permettre de vérifier ces transactions sur Ethereum. Il donne pour cela l’exemple du Bitcoin :

Traduction : « Les transactions en Bitcoin sont par exemple totalement vérifiables sur Ethereum, car il existe des clients BTC légers qui peuvent tourner à l’intérieur de la chaîne de l’ETH. »

👉 Lisez les dernières infos sur le projet Ethereum

 

Créer des ponts entre monnaies numériques de banque centrale et cryptos

Cela serait possible à condition que les en-têtes de blocs (block headers) soient visibles pour ces nouvelles blockchain. Ce qui est déjà le cas pour la plupart des blockchain privées :

Traduction : « Vous pouvez vérifier les en-têtes de blocs sur la plupart des blockchain à consortium privées que j’ai pu voir sur Ethereum, si l’en-tête est exposé au public. »

Si cela est possible, Vitalik Buterin estime que cela peut ouvrir des possibilités intéressantes, avec notamment des exchanges décentralisés (DEX) qui permettraient d’échanger des cryptodevises avec des CBDC.

👉 Apprenez-en plus dans notre guide sur les exchanges décentralisés

 

Pour l’instant, les monnaies numériques de banque centrale et les crypto-monnaies se placent dans des catégories différentes. Les cryptos reprochent aux futures CBDC d’être trop centralisées, alors que ces dernières craignent justement la décentralisation des ces actifs numériques. Ce type de solution pourrait donc permettre de créer des ponts entre les deux.

De nombreux pays ont fait part de leur intérêt pour des monnaies virtuelles émises par des banques centrales, dont la France. Plus récemment, Hong Kong et la Thaïlande avaient annoncé avoir achevé un prototype de monnaie commune. Et la Suède a déjà lancé son environnement de test, comme on l’apprenait en décembre. La question des ponts avec les crypto-monnaies « classiques » devrait donc continuer à être explorée cette année.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar