Partager cet article :

 

Huang Qifan, vice-président du Centre chinois pour les échanges économiques internationaux (CIEE), a réaffirmé le 28 octobre que la Banque populaire de Chine (BPoC) reste déterminée à être la première au monde à déployer une monnaie numérique nationale. Huang Qifan a pris la parole lors de la conférence de l'Inaugural Bund Financial Summit, qui se déroule actuellement à Shanghai.

 

Une solution à un système obsolète

La Banque populaire de Chine a commencé à mener des recherches sur les cryptomonnaies et leur fonctionnement dès 2014. L'agence gouvernementale vise à développer sa propre monnaie numérique nationale, le Digital Currency Electronic Payment (DCEP).

Ces déclarations viennent confirmer et renforcer les nouveaux objectifs que la Chine s'est fixés autour de la monnaie numérique et de la blockchain. L'intérêt majeur pour la Chine est toutefois de garder un contrôle total sur cette monnaie numérique comme c'est le cas pour le yuan, la monnaie nationale.

Huang Qifan s'est dit être insatisfait de la dépendance actuelle de la Chine à l'égard des systèmes de paiement SWIFT et CHIPS des États-Unis et souhaite y remédier au plus vite :

SWIFT est un système de paiement obsolète, inefficace et coûteux. Depuis la création de SWIFT il y a 46 ans, la technologie a été mise à jour lentement et son efficacité a été relativement faible. Les virements bancaires internationaux prennent généralement de 3 à 5 jours ouvrables pour atteindre leur destination. Les envois de fonds importants nécessitent généralement des documents papier, ce qui représente une difficulté supplémentaire pour traiter efficacement les transactions à grande échelle. Dans le même temps, SWIFT perçoit généralement une commission d'un dix millième [1/10 000] du montant du règlement et a réalisé d'énormes bénéfices grâce à son monopole.

 

Une menace pour les États-Unis

Lors de son discours, Huang a affirmé que la meilleure façon de se protéger des stablecoins émis par des entreprises privées telles que la Libra de Facebook est de laisser les gouvernements et les banques centrales émettre une monnaie numérique nationale. Il a de plus affirmé que la Libra ne parviendra pas à remplir ses objectifs :

Personnellement, je ne crois pas que la Libra va réussir. Certaines entreprises tentent de défier la monnaie souveraine. Les monnaies décentralisées basées sur la blockchain ne sont pas soutenues par le système de crédit souverain et sont donc difficilement aptes à devenir une véritable richesse.

Juste avant l'explosion d'informations en provenance de la Chine en rapport avec les cryptomonnaies et la blockchain, le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, s'était présenté devant le Congrès américain. Il y avait déclaré que son pays devrait adopter davantage la blockchain, de peur que d'autres acteurs mondiaux comme la Chine ne prennent de l'avance et mettent en péril la puissance financière internationale des États-Unis. Ironie du sort, le président chinois Xi Jinping a annoncé quelque temps après les propos de Zuckerberg sa volonté que la Chine devienne le pays leader sur la blockchain au niveau mondial.

 

Ce changement de paradigme de la part du gouvernement à l'égard de la technologie de la blockchain a eu des effets gigantesques sur la globalité du marché des cryptomonnaies. À la suite des déclarations de Xi Jinping, le Bitcoin (BTC) a bondi de près de 40% et la majorité des cryptomonnaies d'origine chinoise ont aussi connu des hausses très importantes. L'engouement ne risque pas de s'épuiser en raison de l'activité quotidienne de la Chine sur le sujet.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Mail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar