Des sites comme CoinGecko et Etherscan utilisés pour le phishing

Dans la nuit de vendredi à samedi, plusieurs sites Web d’analyses de cryptomonnaies comme CoinGecko ou Etherscan ont été victimes d’une attaque de phishing.

Une publicité frauduleuse diffusée sur ces plateformes permettait en effet de lancer le portefeuille MetaMask des utilisateurs, de la même manière que cela se produit lorsque l’on se rend sur une application de finance décentralisée (DeFi).

Les victimes potentielles étaient alors invitées à signer une transaction malveillante, leur laissant croire qu’ils avaient gagné une récompense relative à la franchise du Bored Ape Yatch Club (BAYC) :

La faille venait des services fournis par l’annonceur de publicités Coinzilla. En effet, l’attaquant aurait directement intégré son code dans une des campagnes, afin de toucher tous les sites sur lesquelles celle-ci serait diffusée. Selon la société, le problème a été identifié et réglé en une heure :

« Une seule campagne contenant un morceau de code malveillant a réussi à passer nos contrôles de sécurité automatisés. Il a fonctionné pendant moins d’une heure avant que notre équipe ne l’arrête et verrouille le compte. »

Bien évidemment, il n’était pas question ici d’une quelconque récompense, mais plutôt de donner une autorisation à un smart contract dont l’objectif était de vider le portefeuille numérique des victimes, comme en témoigne le code analysé par cet utilisateur de Twitter :

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez nos conseils pour limiter le risque de hack de votre portefeuille

Les bons réflexes à garder à l’esprit

L’ingéniosité de cette tentative de phishing sur CoinGecko et Etherscan nous pousse à rappeler les dangers auxquels peuvent parfois faire face les investisseurs dans le monde des cryptomonnaies. Dans le cas présent, l’attaque avait pour but, comme souvent, de manipuler les émotions de la cible de façon à la faire agir dans la précipitation.

Ici, c’est le très populaire univers des BAYC, qui était utilisé. Cependant, le fait que MetaMask s’ouvrait dans une situation où il n’aurait pas dû le faire pouvait appeler à la méfiance. Si tout cela avait été légitime, il ne fait aucun doute que les différents acteurs mis en cause auraient annoncé la nouvelle sur leurs propres réseaux sociaux.

D’autres vecteurs d’attaques peuvent également être utilisés, c’est particulièrement le cas de l’email, comme l’avait montré une récente campagne frauduleuse visant les possesseurs d’un hardware wallet Trezor.

Alors que nous ne savons pas si la présente attaque a fait des victimes, cela montre tout de même que la vigilance et l’esprit critique sont d’une importance capitale dans le monde de la blockchain et des cryptomonnaies.

👉 Dans l’actualité également – Les États-Unis sanctionnent le mixeur Blender.io, l’accusant d’aider la Corée du Nord dans ses hacks

bannière formation cryptomonnaies
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D'abord investi modérément, ce n'est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j'aime souvent le dire : j'ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments