L'Ukraine accepte les dons en DOT

Le cap des 30 millions de dollars de dons en cryptomonnaies a été franchi auprès de l'ONG « Come Back Alive », de différentes organisations et du gouvernement ukrainien. Effectivement, depuis le 24 février, les dons ne cessent d'affluer pour venir en aide à l'Ukraine face au conflit qui l'oppose à la Russie de Vladimir Poutine.

Des dons effectués via les tokens non fongibles (NFTs) ont également pu être remarqués, notamment avec la collection « I Pray For Ukraine » visible sur la plateforme OpenSea.

Mykhailo Fedorov, le vice-premier ministre ukrainien, avait déclaré samedi via son compte Twitter que son gouvernement acceptait désormais les dons en Bitcoin (BTC), en Ether (ETH) et en USDT TRC-20.

Mais aujourd'hui, c'est le compte officiel de l'Ukraine qui a déclaré qu'une adresse avait été créée pour recevoir les dons en DOT, le token de Polkadot :

« Le peuple ukrainien est reconnaissant du soutien et des dons de la communauté crypto tout autour du monde alors que nous protégeons notre liberté. Nous acceptons désormais les dons avec Polkadot. D'autres cryptomonnaies seront bientôt acceptées. »

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Un choix stratégique

Le choix de Polkadot n'est cependant pas anodin. Gavin Wood, le co-fondateur d'Ethereum et créateur de Polkadot avait tweeté qu'il ferait un don à hauteur de 5 millions de dollars si l'Ukraine se décidait à accepter les dons en DOT. Remarquons qu'il a tenu sa parole puisqu'il a même fait un don d'une valeur de 5,6 millions de dollars (cours actuel du DOT) après l'annonce, avant de rendre la transaction publique.

Il a cependant essuyé quelques critiques d'internautes lui reprochant de ne pas simplement effectuer des dons avec les moyens qui étaient proposés plutôt que de prêcher pour sa paroisse.

Comme indiqué dans le tweet de l'annonce, d'avantages de cryptomonnaies devraient bientôt être acceptées par le gouvernement ukrainien. Une mesure qui sera sans doute la bienvenue, étant donné la récente chute du cours de la hryvnia, la devise monétaire de l'Ukraine, suite aux événements que nous connaissons.

👉 Sur le même sujet : Les États-Unis invitent les plateformes d’échange de cryptomonnaies à empêcher les Russes d’esquiver les sanctions

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments