Partager cet article :

 

Par l'intermédiaire d'un communiqué officiel sur le blog de Travala.com, l'entreprise crypto-friendly a annoncé la mise en place d'un partenariat stratégique avec le célèbre site de réservation d'hébergement en ligne Booking.com.

 

Développer l’adoption des masses

Avec cet accord, Travala permettra désormais à ses clients de réserver tout hôtel qui peut être réservé par l'intermédiaire de Booking.com. Ses clients pourront donc régler leurs commandes avec les cryptomonnaies supportées par la plateforme, notamment le Bitcoin (BTC), l'éther (ETH), le Binance Coin (BNB), le Bitcoin Cash (BCH), le Litecoin (LTC) et bien d'autres. La plateforme Travala.com dispose également de son propre token natif, l'AVA, lui-même utilisable pour procéder aux réservations.

Matt Luczynski, CEO de Travala a déclaré :

Ce partenariat permet à nos utilisateurs d'accéder aux listes des hébergements de Booking.com, ainsi qu'à celles de plusieurs autres grands fournisseurs de voyages, ce qui constitue un cas d'utilisation fantastique pour notre propre token AVA et un pas de plus vers une adoption massive des cryptomonnaies.

 

Cours AVA

Évolution du cours du token AVA à la suite de la double annonce - Source : KuCoin

 

Même si le volume n'atteint pas des sommes très importantes, le prix du token AVA a explosé à la suite de l'annonce en l'espace de quelques heures en progressant de près de 78%, passant de 0,07 dollar à 0,12 dollar. Le cours est actuellement en phase de correction et se situe aux alentours de 0,10 dollar à l'heure de l'écriture de cet article.

Cette forte hausse a aussi été causée par une annonce plutôt réjouissante pour Travala. En effet, son token AVA a été listé sur Binance DEX le 25 novembre, au même moment de l'annonce du nouveau partenariat. Le listing avait déjà été annoncé depuis le 22 octobre dernier, mais avec son arrivée sur l'une des plateformes de Binance, Travala et son token AVA s'offrent maintenant une certaine visibilité sur le plan international.

 

Une expansion rapide

Dernièrement, Travala a signé un partenariat avec l'exchange KuCoin, ce qui signifie que Travala accepte l'utility token natif de la plateforme, le KuCoin Shares, en tant que moyen de paiement. Les cryptomonnaies acceptées par la plateforme de réservation ne cessent de se multiplier ces derniers mois. Ce partenariat avec Booking.com pourrait avoir pour conséquence d'apporter une plus grande visibilité aux cryptomonnaies et a leurs utilisations potentielles auprès des utilisateurs de la plateforme.

Fondée en 2017, Travala.com dispose d’un large catalogue de plus de 90 000 destinations et propose plus de 1,65 million d’offres d’hébergement dans 230 pays et territoires à des prix plus attractifs que ceux des autres services de réservation en ligne traditionnels.

En s’appuyant sur un modèle de tarification équitable et transparent, les consommateurs bénéficient de meilleures offres et les hôteliers partenaires n’ont plus à payer d’importantes commissions pour être référencés. Cependant, certains points de ce partenariat restent assez flous. En sachant que les tarifs proposés par Travala sont généralement inférieurs à la moyenne de marché des plateformes de réservation en ligne, il n'a pas été précisé si les prix des hébergements référencés sur Booking.com auront aussi le droit à des frais réduits.

 

Les cas d'utilisations des cryptomonnaies et de la blockchain se multiplient au sein de l'industrie du voyage et notamment chez les compagnies aériennes. Les entreprises du secteur semblent intéressées par les possibilités que cette technologie peut offrir pour réduire les coûts de maintenances et d'exploitation de leurs systèmes et par conséquent attirer de nouveaux clients grâce à l'application de prix réduits.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Mail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar