Taxation du staking et de la DeFi : Le gouvernement britannique demande l’avis des investisseurs

Afin d’établir la taxation la plus juste possible pour la DeFi et le staking de cryptomonnaies, le Royaume-Uni lance un appel aux témoignages. Les investisseurs et les professionnels du secteur sont donc invités à se prononcer, jusqu’au 31 août prochain, dans le but d’optimiser la fiscalité actuelle.

Taxation du staking et de la DeFi : Le gouvernement britannique demande l’avis des investisseurs

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Le Royaume-Uni souhaite une taxation pertinente pour la DeFi et le staking

Hear Majesty’s Revenue and Customs (HMRC), l’autorité fiscale britannique, souhaite établir une taxation pertinente pour la finance décentralisée (DeFi) et le staking de cryptomonnaies. Concernant la DeFi, il s’agit plus précisément des activités de prêts et d’emprunt de liquidité.

Pour mener cette mission à bien, HMRC a lancé un appel aux témoignages. Les différents acteurs concernés, qu’ils soient professionnels ou particuliers, sont donc invités à répondre à une série de questions jusqu’au 31 août prochain.

Ainsi, le gouvernement britannique espère proposer la fiscalité la plus juste possible :

« En particulier, le gouvernement souhaite déterminer si les charges et les coûts administratifs pourraient être réduits pour les contribuables qui se livrent à cette activité, et si le traitement fiscal peut être mieux aligné sur l’économie sous-jacente des transactions concernées. »

Ce sont ainsi 11 questions qui sont posées, afin de remettre en question et améliorer le modèle actuel.

Dans un premier temps, HMRC souhaite établir un recensement de la population concernée, et ce, sous différents angles. Il s’agira notamment d’identifier les professionnels britanniques opérants dans cette banche, ainsi que les investisseurs interagissant avec ces plateformes, qu’ils soient résidents ou non du Royaume-Uni. Bien évidemment, ces taxes ne concerneront cependant que les citoyens britanniques.

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide sur le staking

bannière formation cryptomonnaies

Un choix des plus judicieux

Dans son communiqué, HMRC fait preuve d’humilité. Le gouvernement reconnaît que les règles actuelles peuvent ne pas être optimales et c’est là tout le but de cette consultation. Par exemple, la question numéro 2 cherche clairement à savoir si le pays est compétitif ou non pour notre écosystème :

« Gardant à l’esprit que les particuliers britanniques sont soumis au même traitement fiscal pour les prêts et le staking DeFi, où que se trouvent les plateformes qu’ils utilisent ? Le traitement fiscal actuel rend-il le Royaume-Uni moins attrayant pour les plateformes en tant que lieu d’affaires ? Si oui, quelles juridictions sont privilégiées et pourquoi ? »

De par la diversité des opérations qu’elle propose, la DeFi amène de nombreuses questions sur la taxation. Ainsi, le gouvernement souhaite savoir s’il est pertinent de se calquer sur les règles de la finance traditionnelle ou s’il convient d’en créer de nouvelles.

Tout l’enjeu est de ne pas créer d’injustices entre différentes classes d’actifs similaires. L’objectif est de ne pas privilégier l’une plutôt que l’autre. Nous pouvons illustrer cela avec un point controversé du modèle français : déclarer des pertes sur la cession de cryptomonnaies n’engendre pas d’allègement fiscal, tandis que c’est le cas avec les actions. Ce sont précisément des disparités comme celle-là que cherche à éviter HMRC.

Pour le moment, il n’est question d’aucune décision, seulement de consultations. Cependant, un bon nombre d’autorités politiques gagneraient à prendre le Royaume-Uni en exemple sur ce point. En effet, il n’y a rien de plus judicieux pour réguler un écosystème que de demander l’avis de ceux dont c’est l’expertise.

👉 Dans l’actualité également – Phishing crypto : Les réseaux sociaux de la British Army se font hacker

Source : Gouvernement britannique

cryptoast logo

Découvrez Stake DAO

Faites travailler vos crypto-monnaies 👆

toaster icon
Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Développeur principal de Bitcoin (BTC) depuis 8 ans, Wladimir van der Laan se retire

Développeur principal de Bitcoin (BTC) depuis 8 ans, Wladimir van der Laan se retire

Le protocole Acala a été exploité – Les attaquants créent artificiellement 1,2 milliard de dollars

Le protocole Acala a été exploité – Les attaquants créent artificiellement 1,2 milliard de dollars

Bitcoin (BTC) : Machankura permet de recevoir des satoshis sans connexion Internet

Bitcoin (BTC) : Machankura permet de recevoir des satoshis sans connexion Internet

Le fondateur d'Huobi veut revendre ses parts - l'une des plus grosses transactions de l'histoire ?

Le fondateur d'Huobi veut revendre ses parts - l'une des plus grosses transactions de l'histoire ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast