Basler Kantonalbank, première banque d'État suisse crypto-friendly

Il y a quelques jours, la Basler Kantonalbank (BKB), une institution bancaire soutenue par le gouvernement suisse, a révélé son intention de proposer dès l'année prochaine, des services de négociation et de garde de cryptomonnaies.

Dans la pratique, ces activités seront conduites par la Banque Cler, qui est l'une de ses filiales. Bien que la BKB détienne une participation majoritaire dans cette société, cette dernière possède sa propre licence bancaire, distincte de celle de la Basler Kantonalbank.

« Dans le groupe BKB, nous travaillons pour offrir à nos clients une solution pour le trading et le dépôt de certaines cryptomonnaies. En tant que groupe bancaire établi régional [avec la Basler Kantonalbank], et même national [avec la Banque Cler], nous souhaitons donner à nos clients un accès sécurisé à ces nouveaux produits financiers », a déclaré Natalie Waltmann, porte-parole de la Banque Cler.

Détenue par le canton suisse de Bâle-Ville, la Basler Kantonalbank est la huitième plus grande banque commerciale du pays. Ce nouveau projet lui permet de devenir la première des 24 banques publiques du pays à offrir des services liés aux cryptomonnaies.

Pour soutenir cette nouvelle entreprise, la Banque Cler a fait appel à Alain Kunz, l'ancien PDG de TokenSuisse, un fournisseur de services de courtage et de gestion de crypto-actifs. Ce dernier sera chargé de la gestion de la division des actifs numériques de la banque.

👉 À lire sur le même sujet : Suisse : InCore devient la première banque B2B offrant l'accès aux cryptomonnaies

 

Les investisseurs suisses ont le béguin pour les cryptos

Waltmann a déclaré que l'entrée de la Banque Cler dans le monde des cryptos découle d'un besoin exprimé par sa clientèle jeune, désireuse d'investir dans le secteur.

Cependant, la banque suisse ne fait que suivre les traces de plusieurs de ses concurrents, qui dominent déjà dans ce segment de marché dans le pays. En effet, les banques cryptos Seba et Sygnum sont implantées dans la région en leaders, loin devant les banques traditionnelles crypto-friendly comme Falcon et Maerki Baumann.

Le fait qu'une banque étatique suisse veuille s'ouvrir au secteur n'est pas surprenant puisque le pays est connu pour offrir un cadre réglementaire favorable au développement des cryptomonnaies.

Cette nouvelle nous permet simplement de constater une fois de plus que le fossé entre les banques et l'industrie des cryptomonnaies se referme progressivement au fil du temps.

👉 Pour aller plus loin : La banque suisse InCore collabore avec l'exchange Kraken

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Junie Maffock

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Avec un fort intérêt pour la blockchain et les cryptos, je souhaite contribuer à la vulgarisation de ces technologies. Je suis également très intriguée par les méthodes d'apprentissage ludiques et actives.
Tous les articles de Junie Maffock.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments