Un projet NFT de Melania Trump sur la blockchain Solana (SOL)

Depuis le départ de son mari de la Maison-Blanche en janvier dernier, certains pouvaient légitimement se demander ce que faisait Melania Trump. Un début de réponse vient d’être dévoilé.

L’ancienne première dame des États-Unis a en effet lancé sa propre collection de NFTs, intitulée « Melania’s Vision ». L’œuvre a été réalisée par le Français Marc-Antoine Coulon et est une peinture du regard de Melania Trump.

Les NFTs sont disponibles sur le site internet de Trump jusqu’au 31 décembre prochain. Ils sont vendus au prix de 1 SOL l’unité, soit autour de 155 euros à l’heure où ces lignes sont écrites.

👉 À lire – Un NFT représentant Donald Trump se revend 6,6 millions de dollars - Un montant record

Le projet de NFT de Melania Trump, pas du goût de Solana Labs (SOL)

Si l’information peut prêter à sourire pour certains et laisser indifférent la majorité, la société Solana Labs n’est en revanche pas vraiment fan de cette initiative. En effet, le bénéfice d’une blockchain publique et non discriminatoire est que toute personne peut y construire son projet.

En d’autres termes, les fondateurs et dirigeants de Solana n’ont pas leurs mots à dire sur les projets construits sur leur blockchain et leurs promoteurs. C’est d’ailleurs ce qu’a voulu rappeler un représentant anonyme de Solana Labs au média spécialisé, Decrypt.

« Afin d’éviter tout malentendu, je souhaitais informer que le choix de Melania Trump d’utiliser la blockchain Solana est personnel et que ce projet n’est pas une initiative de Solana Labs ».

Solana Labs représente le noyau dur de l’équipe travaillant autour de l’écosystème Solana, incluant les fondateurs de la plateforme. À travers cette déclaration, effectuée très rapidement après le tweet de Trump, on comprend que l’équipe semble extrêmement gênée par ce projet de NFT. Ainsi, la liberté dans l'utilisation de la blockchain peut entraîner quelques problèmes.

👉 Pour aller plus loin – Solana (SOL), une blockchain atypique avec de grandes ambitions

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

D’autres projets de NFT pour Melania Trump

Selon Melania Trump, sa collection de NFT est propulsée par Parler, un réseau social populaire auprès des sympathisants de son mari. Une partie non spécifiée des recettes des NFT sera reversée à une association d’aide aux enfants désocialisés.

Malgré les réticences de l’équipe de Solana Labs, Melania Trump semble ne pas vouloir en rester là. En effet, l’ancienne première dame souhaite mettre en vente une nouvelle collection de NFT dans le futur. Le 11 janvier prochain, elle va également diriger des enchères incluant de l’art aussi numérique que physique.

Aucune information n’a pour l’heure filtré sur la blockchain qui sera utilisée par Trump pour cette future collection. Nul ne doute que Solana Labs pourrait cette fois-ci prendre les devants pour éviter que sa blockchain soit de nouveau utilisée.

Toutefois, l'équipe a-t-elle réellement le pouvoir d'empêcher l'utilisation de la blockchain ? Surtout, est-ce souhaitable de censurer un projet au prétexte que l'on n'apprécie pas son auteur ? C'est un long débat que nous n'allons pas commencer dans cet article.

👉 À lire – La plateforme de NFTs Metaplex se lance sur la blockchain Solana (SOL)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments