Un ETF Bitcoin (BTC) Spot à nouveau refusé par la SEC

La question de l’ETF répliquant le cours du Bitcoin semble sans fin. Alors que les fonds indiciels adossés aux contrats à terme Bitcoin ont finalement été autorisés par la SEC, ceux répliquant le marché restent interdits.

L’entreprise de services financiers WisdomTree est la dernière à avoir fait les frais de cette politique d’interdiction de principe.

La raison invoquée par la SEC est toujours la même : l’ETF ne remplit pas les critères pour éviter les pratiques frauduleuses et les tentatives de manipulation du cours. Ainsi, la protection des investisseurs n’est pas garantie.

Cette position de la SEC est identique à celle du mois précédent, lorsque la société VanEck s’était vue refuser l’autorisation de son ETF.

👉 A lire – L’ETF Bitcoin de ProShares réalise le second plus gros lancement de l’histoire

La SEC accorde plus de confiance à l’ETF Bitcoin (BTC) Futures

L’ETF est un outil très utilisé par les investisseurs dits passifs. Ces derniers préfèrent acquérir les parts d’un fonds répliquant un indice ou un groupement d’entreprises. L’investisseur n’a alors pas à acheter l’actif sous-jacent, le fonds s’en chargeant pour lui.

Pour les cryptomonnaies, cette volonté de non-exposition directe au BTC est renforcée par la relative nouveauté de ce type d’actifs. Ainsi, pour bon nombre d’investisseurs, l’achat et le stockage des crypto-actifs restent encore complexes.

C’est la raison pour laquelle la SEC a finalement dû se résoudre à approuver un ETF Bitcoin basé sur les contrats à terme (Futures). En effet, ces derniers sont prisés des investisseurs classiques, car ces contrats permettent de spéculer sur le cours du BTC sans avoir à en acquérir.

Pour la SEC, les contrats à terme sont moins sujets aux risques de manipulation, car ils ne s’exposent pas directement au cours de la cryptomonnaie.

👉 Pour aller plus loin – Grayscale confirme son intention de transformer son Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) en ETF

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

La distinction entre les deux types d’ETFs a-t-elle un sens ?

Selon Gary Gensler, le directeur de la SEC, les deux types d’ETFs ne sont pas semblables. S’il ne le dit pas directement, sa volonté d’approuver l’un tout en refusant l’autre est une confirmation implicite.

Toutefois, pour certains, cette distinction entre les deux n’a pas de sens. Ainsi, deux membres de la chambre des représentants aux États-Unis et du caucus blockchain au Congrès, Tom Emmer et Darren Soto, ont demandé à Gensler de revoir sa position.

Selon eux, les ETF Bitcoin Spot seraient basés directement sur l’actif, offrant plus de protection aux investisseurs. En outre, si le cours du BTC est réellement manipulé, les contrats à terme seraient automatiquement touchés puisqu’ils spéculent sur ledit cours.

Gensler et la SEC n’ont, semble-t-il, pas entendu ces arguments et continuent de distinguer les deux types d’ETFs. Jusqu’à la prochaine demande d’approbation ?

👉 À lire – États-Unis : vers l’approbation d’un véritable ETF Bitcoin (BTC) par la SEC ?

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments