Grayscale réaffirme son ambition de proposer un ETF

Quelques jours après l'approbation de la Securities and Exchange Commission (SEC) pour le lancement du premier fonds négocié en bourse (ETF) basé sur le Bitcoin (BTC), les rumeurs d'un ETF chez Grayscale sont revenues sur le tapis.

Dans un thread publié sur sa page Twitter, la directrice communication du géant américain, Jennifer Rosenthal, a confirmé l'information. Le gestionnaire d'actifs a bel et bien l'intention de transformer son Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) et un ETF.

Toutefois, Grayscale n'a pas l'intention de se précipiter et souhaite profiter du retour d'expérience du fonds lancé par ProShares Trust. Le gestionnaire d'actifs ne soumettra son projet de conversion du GBTC en ETF que dès qu'il y aura « une indication claire et formelle de la SEC » en ce sens. Autrement dit, lorsque celle-ci « aura formellement exprimé sa confiance dans le marché sous-jacent du Bitcoin ».

Grayscale est donc en attente de voir la direction que prendra le fonds ETF de ProShares Trust, dont l'entrée officielle à la Bourse de New York est prévue ce mardi 19 octobre, sous le ticket BITO.

👉 Sur le même sujet – France : lancement d’un ETF Bitcoin (BTC) régulé par l’AMF chez Melanion Capital

Quelles sont les chances de Grayscale ?

L'approbation de cet ETF basé sur le Bitcoin marque donc une étape importante dans la démocratisation des cryptomonnaies. Depuis 2018 et le premier dépôt d'une demande d'autorisation pour ce type de produit à la SEC, l'institution régulatrice n'a eu de cesse de s'y opposer, bottant en touche sur tous les sujets liés aux cryptomonnaies.

Mais pourquoi avoir accepté celui-ci et refusé tous les autres ? À l'inverse des nombreux produits ETF rejetés par la SEC, celui-ci est indexé sur des contrats à terme. De ce fait, il obéit aux règles associées à ce type de contrats et est donc réglementé et régulé... À l'inverse du Bitcoin en lui-même.

Autrement dit, même si Grayscale souhaite profiter de la vague d'engouement pour déposer sa proposition de conversion de son GBTC en ETF, les probabilités que celle-ci voie le jour sont minces. Le produit qu'envisage de proposer Grayscale est basé sur des fonds où des Bitcoins sont physiquement détenus, ce qui semble être la raison principale des précédents refus de la SEC.

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

En attendant, Grayscale étoffe son offre de produits crypto

Toujours est-il que, bien loin de cette agitation médiatique au sujet de la reine des cryptomonnaies, Grayscale continue d'étoffer sa gamme de produits en ajoutant 3 cryptomonnaies. Il est désormais possible de trader sur le Grayscale Zcash Trust (ZCSH), son Grayscale Stellar Lumens Trust (GXLM) et son Grayscale Horizen Trust (HZEN).

Selon Grayscale, ces fonds sont créés pour permettre aux investisseurs de s'exposer à l'évolution des prix des actifs sous-jacents, sans avoir besoin de se questionner sur l'achat, le stockage et la revente des cryptomonnaies en elles-mêmes.

Le gestionnaire d'actifs américain propose d'ores et déjà six autres produits d'investissement en cryptomonnaies. On retrouve notamment une exposition au Bitcoin (BTC), à l'Éther (ETH), au Bitcoin Cash (BCH), à l'Ethereum Classic (ETC) et au Litecoin (LTC). De plus, il est possible de s'exposer à un panel en plus d'actifs numériques par le biais de son Digital Large Cap Fund, un fonds composé d'une multitude de cryptomonnaies parmi les plus capitalisées.

👉 Sur le même sujet – Grayscale lance un fonds dédié à la finance décentralisée (DeFi)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments