BitConnect face à la SEC

Satish Kumbhani, le fondateur de BitConnect et toujours recherché par la justice américaine dans le cadre des poursuites à son encontre auprès de la Securities and Exchange Commissions (SEC). Les faits qui lui sont reprochés sont notamment de la fraude électronique, la gestion d’une entreprise financière sans licence et du blanchiment d’argent.

La plateforme, lancée le 15 février 2016, prétendait proposer des rendements élevés issus du trading grâce à un prétendu robot. C’était en réalité un schéma de Ponzi, reposant sur de l’affiliation, grâce à laquelle les parrains touchaient jusqu’à 7 % des revenus de leurs filleuls. Plus un utilisateur déposait de fonds sur la plateforme et les verrouillait longtemps, plus les rendements promis étaient élevés, pouvant atteindre jusqu’à 2 % par jour.

D’après un rapport de la SEC, le dernier emplacement connu du fondateur de BitConnect serait l’Inde, son pays natal. Mais depuis toutes les pistes font fausse route, si ce n’est que la justice pense qu’il a de nouveau changé de pays. C’est pourquoi un délai supplémentaire a été accordé à la justice pour signifier aux accusés les faits qui leur sont reprochés.

👉 Découvrez notre guide pour éviter les arnaques de notre écosystème

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Bref historique de l’affaire

Afin de profiter des services de la plateforme, son utilisateur devait changer d’autres cryptomonnaies contre du BitConnect Coin (BCC). Le matraquage publicitaire par les influenceurs de l’époque pour ramener de nouvelles victimes a permis à la plateforme un préjudice de plus de 2 milliards de dollars. Rappelons que dans un schéma de Ponzi, les nouveaux arrivants payent les premiers, et que l’arnaque est dévoilée quand trop de personnes veulent retirer leurs fonds en même temps.

À partir du 7 novembre 2017, le Royaume-Uni est le premier à intenter une action en justice à l’encontre de la plateforme, il leur est demandé de justifier leur légitimité dans un délai de deux mois. Puis le Texas et la Caroline du Nord demandent une fermeture de la plateforme le 3 janvier 2018 en reprochant un manque de transparence.

L’arnaque apparaît alors au grand jour, et après un plus haut à 463 dollars le 29 décembre, le BCC s’effondre pour atteindre moins de 20 dollars le 16 janvier et continuer à chuter jusqu’à franchir la barre de 1 dollar quelques semaines plus tard.

Graphique BCC

Cours du BCC au moment des faits

 

Si d’autres personnes liées à BitConnect, ont déjà eu à répondre de leurs actes devant la justice, nous ne savons pas si Satish Kumbhani son fondateur sera un jour retrouvé. Cependant, cette histoire donne l’occasion de rappeler l’importance de faire ses propres recherches sur un projet, qui plus est quand les rendements paraissent indécents sur des périodes aussi longues.

👉 Pour aller plus loin – Retour sur un autre Ponzi à 4,2 milliards de dollars

Source : SEC, CoinMarketCap

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D'abord investi modérément, ce n'est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j'aime souvent le dire : j'ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments