La Chine arrête 109 personnes à l'origine du scam PlusToken

Les arrestations mettent fin à l'un des plus grands schémas de Ponzi de l'industrie des cryptomonnaies. Les fonds dérobés sont évalués à environ 5,7 milliards de dollars.

La Chine arrête 109 personnes à l'origine du scam PlusToken

La fin du scam chinois PlusToken

PlusToken est un scam d'origine chinoise qui prenait la forme d'un programme d'investissement promettant des taux de rendement mensuels supérieurs à 10%.

Un média chinois a annoncé l'arrestation des 27 principaux suspects soupçonnés d'être à l'origine du Ponzi PlusToken. L'enquête dirigée par le ministère de la Sécurité publique a également permis d'arrêter 82 membres clés de l'organisation.

Ainsi, le stratagème pyramidal aurait réussi à dérober les fonds de plus de 2 millions de personnes. Selon le média chinois, le montant total détourné est évalué à environ 40 milliards de yuans, soit 5,7 milliards de dollars. Fin juin, Cryptoast a rapporté que les auteurs de l'escroquerie avaient transféré 67 millions de dollars en EOS puis 187 millions de dollars en ETH.

C'est la première fois que la Chine réprime un programme de Ponzi international qui utilisait le Bitcoin (BTC), l'Ether (ETH) et l'EOS comme méthode d'échange.

👉 À lire sur le même sujet : : Exit scam ? Un wallet EOS immobilise $52M de fonds de ses utilisateurs

 

Une longue enquête pour démanteler une organisation tentaculaire

Les forces de l'ordre ont commencé à enquêter l'année dernière et avaient déjà arrêté 6 membres présumés liés au système de Ponzi. Cependant, les 109 membres nouvellement arrêtés avaient alors fui le pays. Le rapport ne précise pas où ils ont été appréhendés.

PlusToken a été lancé en 2018 en tant que projet de gestion de portefeuilles sur cryptomonnaies. Les criminels avaient prétendu être soutenus par une équipe sud-coréenne composée d'anciens employés de Samsung et de Google. Le programme a été massivement promu en Asie et aurait réussi à convaincre plus 2 à 3 millions de personnes selon les estimations.

Les membres de PlusToken avaient dispersé les fonds dérobés dans plus de 6000 wallets afin de dissimuler leur activité. Certains analystes pensent que les tentatives de blanchiment d'argent de l'équipe PlusToken ont pu exercer une pression à la baisse sur le prix du BTC et de l'ETH.

👉 Pour en savoir plus : Plus Token : histoire d’une arnaque aux bitcoins à plus d'un milliard de dollars

[wd_hustle id="Newsletter" type="embedded"/]
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast