Le Salvador se tourne vers Binance après avoir adopté le Bitcoin (BTC)

Le Salvador réclame le soutien de Binance, l'une des principales plateformes d'échange de cryptomonnaies. Milena Mayorga, ambassadrice du pays aux États-Unis, assure que le gouvernement salvadorien est récemment entré en contact avec Changpeng Zhao, fondateur de l'exchange, rapportent nos confrères de Reuters.

D'après l'ambassadrice, le Salvador a demandé l'aide de Binance afin de pousser l'adoption du Bitcoin (BTC) sur son territoire. Pour mémoire, la nation a adopté la cryptomonnaie comme seconde monnaie légale en septembre 2021.

Depuis, le gouvernement a multiplié les initiatives pour convaincre la population de se tourner vers le Bitcoin. L'administration de Nayib Bukele a notamment offert 30 dollars en Bitcoin à toutes les personnes qui installent le Chivo Wallet. Une réduction sur le prix du carburant a également été offerte aux personnes qui paient en cryptomonnaies.

Comme le montrent plusieurs vidéos partagées par l'ambassadrice sur Twitter,  Changpeng Zhao est récemment arrivé au Salvador pour échanger avec le gouvernement. Le dirigeant de Binance a prévu de rencontrer Nayib Bukele ce jeudi 24 mars 2022.

Lors d'une conférence de presse, Milena Mayorga s'est félicitée de la présence du PDG de Binance au Salvador, rapportent plusieurs médias locaux, dont Infobae. D'après elle, Changpeng Zhao apporte « son soutien total à toute la liberté économique que nous recherchons », notamment par le biais des obligations adossées à la réserve de bitcoins du pays.

De son côté, Changpeng Zhao a félicité l'administration Bukele pour l'adoption du Bitcoin (BTC) comme monnaie légale :

« Je crois que le Salvador est un pays […] pionnier dans cette industrie. Dans quelques décennies, nous regarderons cette présidence comme une présidence héroïque pour l'avenir financier ». 

👉 Pour aller plus loin – Découvrez notre guide sur l’utilisation de Binance

Commandez notre livre

publié aux éditions Larousse 👆

Nayib Bukele dément avoir demandé l'aide de Binance pour les obligations en Bitcoin

Peu après la conférence de presse de l'ambassadrice, Nayib Bukele a clarifié le but de la visite du fondateur de Binance. Sur son compte Twitter, le président du Salvador assure que la venue de Changpeng Zhao n'a rien à voir avec l'émission des obligations en Bitcoin.

« Je rencontre Changpeng Zhao demain pour discuter d'AUTRES sujets », assure Nayib Bukele.

Il précise que les obligations ne seront pas émises avec l'appui de Binance. Comme annoncé précédemment, le gouvernement va se tourner vers Bitfinex, une plateforme d'échange de cryptomonnaies dédiée aux traders professionnelles, pour mener le projet à bien.

Attendus en mars, les obligations en Bitcoin du Salvador attendront finalement quelques mois supplémentaires. Dans une interview, Alejandro Zelaya, le ministre des Finances du Salvador, estime qu'elles pourraient se faire désirer jusqu'en septembre 2022.

« Nous sommes prêts à le faire mais nous attendons le bon moment », explique Alejandro Zelaya, interrogé lors de l'émission télévisée Frente a Frente.

D'après Nayib Bukele, le lancement des obligations a été retardé par un sujet jugé prioritaire par son gouvernement, la réforme des retraites. Contacté par nos confrères de Bloomberg Línea, Bitfinex précise attendre l'approbation de la loi sur les valeurs mobilières numériques avant de réclamer une licence d'exploitation. Néanmoins, l'exchange a déjà ouvert une filiale dédiée au Salvador.

👉 Sur le même sujet : Le Salvador affirme que le tourisme a augmenté de 30% depuis l'adoption du Bitcoin (BTC)

Sources : Reuters, Infobae, Twitter, YouTube, Bloomberg Línea

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments