Le Royaume-Uni aura également sa monnaie numérique

Le chancelier du Trésor britannique, Rishi Sunak, a fait part de la nouvelle hier. Le communiqué explique la stratégie du gouvernement en ce qui concerne l’économie britannique post-Brexit. Pour rappel, le Royaume-Uni quittera de facto l’Union européenne au 31 décembre 2020, après une période de négociation qui aura duré la majeure partie de l’année.

C’est dans ce contexte que s’inscrit donc la nouvelle stratégie britannique, qui est en quête d’appuis financiers fiables. Le chancelier du Trésor explique qu’il s’agit de permettre au pays de rester compétitif :

« C’est un nouveau chapitre pour les services financiers du Royaume-Uni, [avec] des plans pour soutenir le dynamisme, l’ouverture et la compétitivité du secteur, qui incluent […] d’aller au-devant des conversations sur les nouvelles technologies comme les stablecoins et les monnaies numériques de banque centrale (MNBC). »

👉 Lisez aussi : L’exchange Gemini poursuit son expansion et se lance au Royaume-Uni

Finally!

Il s’agit d’un pas conséquent pour le Royaume-Uni, qui montrait jusque là une prudence toute britannique au sujet d’une possible monnaie numérique. Le chancelier du Trésor l'affirme ainsi maintenant :

« Les stablecoins pourraient transformer les manières de stocker et d’échanger de l’argent, ce qui rendrait les paiements moins onéreux et plus rapides. »

Le Royaume-Uni souhaite par ailleurs « prendre un rôle de leader en ce qui concerne les conversations globales sur les monnaies numériques de banque centrale ». Oubliant sans doute au passage que certains pays n’ont pas attendu son approbation pour commencer à faire plus qu’en parler, au hasard la Chine.

Le chancelier du Trésor confirme cependant que l’institution travaillera de concert avec la banque centrale du pays afin de « considérer si et comment les banques centrales peuvent délivrer leurs propres monnaies numériques en tant que complément des espèces. »

On n’a pas de détails sur ces travaux de recherche du Trésor du Royaume-Uni, mais cela montre bien que le pays ne souhaite plus se laisser distancer. Le Brexit arrive cependant à grands pas, ce qui laisse à penser que les longues recherches nécessaires pour mettre en place une monnaie numérique s’achèveront alors que la transition sera faite depuis longtemps.

👉 A lire : Royaume-Uni - Le gouverneur de la banque centrale épingle les crypto-monnaies

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments