La saga Ripple VS la SEC continue

Pour rappel, la SEC reproche à Ripple ce qu’elle a déjà reproché à d’autres projets cryptos d’ampleur. L’entreprise aurait selon elle procédé à une vente illégale de titres financiers – qui tombent sous l’égide du régulateur – lorsqu’elle a vendu ses XRP. Pour Ripple, les détenteurs de XRP ne sont pas actionnaires de l’entreprise, la cryptomonnaie n’a donc pas à être considérée comme un titre.

La saga est particulièrement suivie aux États-Unis et ailleurs, car elle pourrait donner un indicateur des événements à venir pour l’écosystème crypto. Si la SEC avait gain de cause, elle pourrait s’attaquer à d’autres cryptomonnaies d’ampleur, et représenter ainsi une épine de plus dans le pied d’une industrie qui se retrouve sous le feu des régulateurs ces derniers temps.

👉 Sur le même sujet – Coinbase abandonne ses projets de lending en raison des réserves de la SEC

Ripple contre-attaque

Toujours est-il que Ripple a décidé de se battre bec et ongles contre la SEC depuis décembre dernier. Cette semaine, l’entreprise a montré qu’elle avait mis en difficulté le gendarme financier américain. Jeudi dernier, Ripple a enregistré une lettre affirmant que la SEC avait été négligente dans son traitement de ses demandes d’information (Requests for Admission/RFA).

Il faut dire que l’entreprise en avait déposé plus de 30 000. Ces dernières permettent de répondre à des questions simples afin de fluidifier le processus du procès. Mais la SEC se retrouve ensevelie sous un flot de RFA : elle a expliqué qu’il lui avait déjà fallu plus de 100 heures de travail pour traiter 254 de ces requêtes. Le gendarme financier a donc qualifié la manœuvre de Ripple d’« abusive, raisonnable et oppressive ».

👉 À lire – Ripple crée un fonds de 250 millions de dollars pour attirer les projets de NFTs sur XRP Ledger

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Un discours qui fragilise la SEC

Autre uppercut de Ripple cette semaine : l’entreprise souhaite utiliser un extrait d’un discours de l’ancien directeur de la division Corporate Finance de la SEC, Bill Hinman. Ce dernier expliquait en 2018 que l’Éther (ETH) n’était pas un titre financier. Cela apporte donc du grain à moudre à Ripple, qui pourrait faire un parallèle avec le XRP.

La SEC avait estimé que le discours de Bill Hinman relevait de son opinion personnelle, et pas d’une politique globale de la SEC. Mais les avocats de Ripple ont fait émerger un e-mail qui prouve que cette interprétation du statut de l’ETH était bien partagée par la politique globale de la SEC, et pas seulement par un seul cadre. Vendredi, la juge Sarah Netburn a conclu que cet e-mail était admissible, ce qui fragilise d’autant la SEC.

👉 Plus d’infos sur Ripple et le XRP

Le cours du XRP en hausse

Toutes ces initiatives de Ripple semblent avoir porté le cours du XRP ces derniers jours. Dans un marché crypto fragmenté, il fait partie des progressions de la semaine : il prend +9 % sur les sept derniers jours. Le bond du XRP semble coïncider avec ces dernières échauffourées avec la SEC :

Cours XRP Ripple

Source : TradingView, XRP/USDT

Tout cela montre en tout cas que ceux qui étaient prêts à enterrer le XRP il y a dix mois ont pu être surpris par la ténacité de la cryptomonnaie, qui figure toujours à la 6e place des actifs les plus capitalisés. La SEC s’est attaquée à un gros morceau, et l’issue de ce procès pourrait bien servir de jalon pour les autres projets originaires des États-Unis…

👉 Retrouvez toute l’actualité des altcoins

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments