Le Récap' Crypto #8

Décryptons ensemble les principales actualités qui ont marqué la sphère des cryptomonnaies sur la semaine passée, dans notre épisode numéro 8 du Récap' Crypto. Bon visionnage, et n'hésitez pas à nous faire part de vos retours en commentaire !

L'Ukraine reçoit près de 60 millions de dollars de dons

Dans le cadre du conflit entre russo-ukrainien, l'Ukraine avait annoncé la semaine dernière qu’elle accepterait désormais les dons en cryptomonnaies. Très rapidement, des milliers de dons ont afflué des quatre coins du monde, dont un de 10 millions de dollars de la part de Binance. À l’heure de l'écriture, soit une semaine après le début de cette opération de charité, l’Ukraine recense au total 59,2 millions de dollars de dons en cryptomonnaies.

FTX débloque jusqu'à 1 milliard de dollars pour un fond à vocation philanthropique

La plateforme FTX vient de lancer un nouveau programme baptisé Future Fund. Il s'agit d'un fonds à vocation philanthropique qui accordera des subventions et des investissements à « des projets ambitieux qui visent à améliorer les perspectives à long terme de l'humanité ». Selon le communiqué de FTX, l'entité pourrait allouer jusqu'à 1 milliard de dollars à son initiative si elle identifie suffisamment de projets qui lui semblent intéressants.

La ville de Lugano adopte le Bitcoin (BTC), l'USDT et le LVGA en tant que monnaies légales

Dans le cadre d'un partenariat avec Tether, la ville suisse de Lugano va accepter que ses contribuables paient leurs impôts avec du Bitcoin (BTC) et de l'USDT. D'autre part, Lugano souhaite attirer les startups de l'industrie des cryptomonnaies en adoptant de nombreuses mesures très crypto-friendly.

Russie : Bruno Le Maire met en garde contre l'utilisation de cryptomonnaies pour éviter les sanctions

Bruno Le Maire a évoqué les cryptomonnaies dans le cadre du conflit russo-ukrainien. Le ministre de l’Économie français a en effet annoncé que l’État veillerait à ce que les actifs de ce type ne soient pas utilisés par les Russes pour esquiver les sanctions économiques. Mais s'agit-il réellement d'une stratégie envisagée par Moscou ?

Pourquoi Opensea et Metamask ont-ils temporairement été bloqués dans certains pays ?

Vous avez dit décentralisation ? Au Venezuela, les utilisateurs de MetaMask ont eu la surprise de ne plus pouvoir accéder au réseau Ethereum (ETH) pendant plusieurs heures, tandis qu'Opensea a confirmé qu’elle bloquait les utilisateurs de certains pays, pour se conformer aux sanctions venues des États-Unis. Tout cela fait naître des débats quant à la prétendue décentralisation de certaines applications et outils du Web 3.0.

🎙️ Crédit : Lilian Aliaga

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments