Fin janvier 2020, Kraken révèle qu'il est possible de pirater physiquement la majorité des cold wallets de Trezor. La société Trezor fait partie des leaders sur ce marché, elle propose des appareils hautement technologiques. Mais cet événement nous rappelle que tout ce qui touche à l'électronique peut être piraté, alors pourquoi ne pas revenir à notre bon vieux papier ?

Mise à jour du 17/05/2020

⚠️ Attention, nous expliquons dans cet article comment utiliser le site bitcoinpaperwallet.com. Le code du générateur est peut-être compromis. Transférez vos fonds vers une adresse sûre.

 

Back to paper ! 

Aujourd’hui lorsque vous souhaitez conserver vos crypto actifs, vous utilisez ce qu’on appelle un wallet. Cela peut être un wallet en ligne, sur un exchange, un logiciel téléchargé ou une appli mobile. Le point commun de ces dispositifs ? Ils sont tous connectés à Internet ce qui les rend vulnérables. Pour contrer cela, on a créé les cold wallets (des portefeuilles hors ligne) qui réduisent drastiquement l’efficacité des attaques informatiques.

Lorsque vous créez un portefeuille crypto, un algorithme va générer un nombre aléatoire astronomique (compris entre 1 et 2^256 pour être exact). Il transformera ce nombre en ce qui sera votre clé privée unique. À partir de cette dernière, vous obtiendrez votre clé publique.  Votre clé privée constitue la passerelle entre vous et vos cryptomonnaies, donc si vous la perdez vous perdez également vos fonds. C’est pour cela que l’on préconise de la stocker sur un cold wallet.

Le paper wallet est le point culminant de ces dispositifs puisqu’un bout de papier ne possède pas d'électronique et n’est donc pas connecté à Internet. Cela limite aussi les fonctionnalités essentielles d’un wallet comme réaliser des transactions, mais au prix d’une sécurité quasi-inviolable.

 

De la théorie à la pratique...

Pour l’exemple, nous allons réaliser un paper wallet sur Bitcoin, mais sachez qu’il est également possible de faire la même opération avec un wallet Ethereum, Litecoin, Bitcoin Cash et même Dogecoin !

Pour commencer, vous allez vous rendre sur Bitcoinpaperwallet.com, un site open source spécialisé dans la génération de paper wallet. Et le mot "génération" n’est pas choisi au hasard puisque nous allons bel et bien générer un nouveau wallet. Une alternative est bitaddress.org.

Oui, car réaliser un paper wallet à partir d’une clé privée existante n’aurait pas beaucoup d'intérêt 👀 Sachant qu’elle a déjà été en contact avec le réseau Internet, elle pourrait potentiellement être connue de quelqu’un.

Le site Bitcoinpaperwallet propose également de télécharger leur générateur de paper wallet. Cela permet de créer un portefeuille en étant hors ligne, afin de s’assurer que personne ne collecte ou n’intercepte notre sésame.

Vous êtes du genre un peu parano ? On a encore mieux. Le site vend des CD bootables Ubuntu qui contiennent le système d'exploitation Linux avec une version du site incluse dedans. De quoi générer votre paper wallet sans avoir à vous connecter à Internet 🐱‍👤

 

Reprenons. Rendez-vous sur le site bitcoinpaperwallet.com et cliquez sur Generate Keys & Print Paper Wallets (générer les clés et imprimer le portefeuille papier)

Page d'accueil du siteBitcoinpaperwallet.com

 

Vous arriverez alors sur la page ci-dessous qui contient plein de caractères. N’y prêtez pas attention. Votre objectif est assez simple : bouger votre souris.

Générer un nombre aléatoire n’est pas si facile pour un ordinateur. En bougeant votre souris, le site va interpréter les mouvements du curseur et va pouvoir générer un nombre se rapprochant au maximum d'un hasard dépendant de votre volonté. Vous devrez bouger votre souris jusqu’à ce que la barre de chargement orange et verte atteigne 0. Vous pouvez aussi entrer des caractères dans le petit encadré blanc pour pousser le hasard au maximum.

Générateur de clé privée aléatoireGénérateur de nombres aléatoires

 

Ça y est le wallet est créé 🥳

Création du walletIl est pas beau notre wallet ?

 

Néanmoins si celui-ci ne vous convient pas, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez tout d’abord générer un autre wallet à partir d’un nombre aléatoire généré par le site.

Si vous cliquez sur le bouton “Enter my own key…”, vous pourrez :

  • Insérer une clé privée existante (même si ce n’est pas recommandé comme on l’a vu)
  • Rentrer les nombres que vous auriez obtenus avec un jet de dé (réalisez plusieurs lancers de dés chez vous et rentrez les chiffres obtenus à la suite)
  • Entrer un tirage de carte (oui oui vraiment 🔮)
  • Écrire une passphrase pour créer un “brain wallet”. Avec cette phrase vous serez en mesure de retrouver votre clé privée. À noter qu’elle n'apparaîtra pas sur votre paper wallet imprimé et qu'elle n’utilise pas BIP-38

Entrer d'autres paramètres aléatoires

 

Vous pouvez également crypter votre wallet avec BIP-38. Vous devez entrer une phrase secrète qui va crypter votre clé privée et la changer (elle ne commencera plus par 5… mais par 6P…). Pour retrouver votre clé privée originale, il faudra passer par l’onglet “Validate” et saisir votre clé BIP-38 ainsi que votre phrase secrète.

Maintenant, il est temps de commencer l’impression en format paysage. Cliquez sur Front page puis remettez la feuille dans l’imprimante et cliquer sur Back Page.

paper wallet imprimé

 

Une fois le visuel imprimé, il faudra le découper et le plier de cette façon :

explication du pliage

 

Et voilà, votre paper wallet est prêt 👏 (il est vide rassurez vous 😉).

paper wallet final

 

Offline but vulnérable

Maintenant que vous avez votre paper wallet, vous allez pouvoir envoyer vos premiers bitcoins dessus en scannant la clé publique. Vous l’aurez surement compris en lisant cet article, le paper wallet est conçu pour HODL un maximum vos bitcoins dessus. À l’instant où vous allez entrer votre clé privée sur un dispositif connecté à Internet, votre paper wallet deviendra complètement inutile, car la clé privée aura été exposée.

Un paper wallet peut également être offert comme cadeau à un crypto enthousiaste 🎁  De plus, rappelons que votre fortune dépend d’un simple bout de papier, ce qui implique des précautions importantes. Conservez ce papier dans un endroit sans risque, comme le coffre d’une banque ou dans un lieu de confiance (est sec de préférence...).

Vous avez également la possibilité d’imprimer votre paper wallet en plusieurs exemplaires. Cela pourrait vous être utile en cas de perte du paper wallet principal. Mais bon, si cela venait à arriver, c'est que vous n'auriez pas réellement suivi le conseil précédent. 👀

Une dernière question se pose concernant ce portefeuille en papier. S'il est hors-ligne, comment peut-on récupérer les fonds 🤔 ? En réalité, il vous suffira d’aller sur un wallet classique et d’importer votre clé privée pour récupérer vos fonds. Vous pourrez alors effectuer des transactions.

Le paper wallet peut s'avérer être une solution durable et sécurisée pour le stockage de vos crypto-actifs. Ce format insolite a déjà de nombreux adeptes qui sont ravis de conserver leur sésame sur un petit bout de papier. Néanmoins, il est aussi très facile de le perdre et de perdre ses bitcoins par la même occasion...

 

Cet article a été rédigé par Morgan Richaud de l'association étudiante KryptoSphere.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : KryptoSphere

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

KryptoSphere est la première association étudiante basée sur les cryptomonnaies et la blockchain. Elle est également spécialiste de l'intelligence artificielle et plus récemment de la réalité virtuelle, leur but étant de vulgariser ces concepts.
Tous les articles de KryptoSphere.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments