Le projet de blockchain publique Klaytn dirigé par Ground X, une filiale du géant sud-coréen de l'Internet Kakao, a annoncé avoir rejoint la Celo Alliance for Prosperity, un projet de stablecoin concurrent à la Libra mené par la Fondation Celo.

 

Celo gagne en puissance

Avec l'arrivée de Klaytn, la Celo Alliance for Prosperity est maintenant composée de 76 membres. Le projet de stablecoin global de Celo est à l'heure de l'écriture de ses lignes le rival du projet Libra.

Contrairement au conseil de gouvernance de la Libra où le ticket d'entrée se négocie pour 10 millions de dollars, il n’y a pas de montant d’investissement minimum pour devenir membre de l'Alliance for Prosperity.

En rejoignant l'organisation du projet Celo, Klaytn souhaite étendre l'utilisation de son token KLAY et renforcer celle du stablecoin de Celo. En outre, Klaytn et Celo entreprendront ensemble des recherches sur l'interopérabilité de leurs protocoles blockchain respectifs :

La Celo Alliance for Prosperity partage une vision commune avec Klaytn en rendant les actifs numériques plus accessibles et plus utiles dans notre vie quotidienne. Nous sommes ravis de soutenir l'Alliance et de travailler avec elle pour stimuler une croissance durable et apporter des cas d'utilisation significatifs, a déclaré Sangmin Seo, le responsable de Ground X.

👉 Pour aller plus loin : De nouveaux membres rejoignent Celo, le rival de Libra

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

 

Une véritable menace pour la Libra ?

Klaytn étant lui-même composé par un conseil de gouvernance, cela impliquerait que tous ses membres rejoignent indirectement eux aussi le projet Celo, bien que cela n'ait pas été officiellement confirmé.

Nous sommes ravis de voir Klaytn choisir Celo comme première blockchain externe avec laquelle elle interagira. En construisant un pont entre Klaytn et Celo, Klaytn développera son propre écosystème, et permettra aux citoyens de Corée et d'Asie de réaliser des transferts et d'économiser facilement avec Celo, a ajouté Chuck Kimble, le responsable de l'Alliance de Celo.

Avec son nombre conséquent d'organisations et entreprises membres de son Alliance, le projet Celo semble d'ores et déjà être plus séduisant que le projet Libra. En effet, le simple fait que le projet soit plus ouvert joue en sa faveur.

Aujourd'hui, l'alliance du projet Celo est déjà composée de grands noms de l'industrie de la cryptomonnaie et de la blockchain, notamment Ledger, a16z, Abra, Paxful, Bison Trails et Blockchain.com.

Cependant, la situation a récemment changé pour l'Association Libra, en charge du développement du projet éponyme. En effet, le projet a rencontré moult difficultés auprès des régulateurs.

Toutefois, en avril dernier, le projet a connu une restructuration complète afin d'être plus en accord avec les organismes de régulations. Depuis lors, l'Association est parvenue à renforcer ses rangs en accueillant Checkout.com et Heifer International.

👉 Pour en savoir plus : Le projet Libra se reconfigure complètement pour satisfaire les régulateurs

 

Ainsi, bien que l'Alliance Celo se renforce de semaine en semaine, la Fondation Libra ne ménage pas ses efforts pour rester dans la course. Même si l'Alliance Celo continue de grandir à une vitesse frénétique, la Fondation Libra dispose de plus de ressources financières et humaines pour parvenir à ces fins.

Dernièrement, elle a par ailleurs nommé Stuart Levey comme son premier PDG. Ancien directeur juridique chez HSBC, son rôle sera d'apporter au projet Libra une riche expérience de leadership dans les domaines de la banque et de la politique réglementaire.

Grâce à l'aide de Stuart Levey et sa restructuration le projet Libra rivalise de nouveau avec le projet Celo et la concurrence entre les 2 organisations ne fait que commencer.

👉 Pour aller plus loin : L'Association Libra nomme Stuart Levey, directeur juridique de HSBC, au poste de PDG

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments