Le projet Celo, qui vient directement concurrencer le Facebook Libra, est en train de prendre de l’ampleur. Il a annoncé qu’il avait intégré de nouveaux membres, et compte se développer dans les territoires défavorisés économiquement.

 

Celo : un « Libra killer » qui séduit de nouveaux membres

Comme nous vous l’expliquions en mars, Celo avait annoncé le lancement de Celo Alliance for Prosperity, qui rassemble les membres du projet de stablecoin Celo. Si on inclut les derniers arrivants, l’alliance compte maintenant 75 membres. Il faut noter qu’à l’inverse de Libra, il n’y a pas de montant d’investissement minimum, ce qui permet au projet de rassembler plus rapidement des membres. C’est cette ouverture qui pourrait permettre à Celo de se démarquer, selon le directeur de l’Alliance for Prosperity, Chuck Kimble :

« Nous sommes enthousiastes face à cette croissance de 50% de l’Alliance, depuis notre annonce initiale en mars. [Elle inclut] des organisations déterminées à créer de la prospérité, en particulier en Afrique et en Amérique latine. »

👉 Lisez aussi : Celo, le rival de la Libra, crée l’Alliance for Prosperity composée de 50 membres

 

Un testnet en ligne de mire

Les prochaines étapes pour le projet incluent le lancement d’un testnet, qui devrait être prêt au cours de l’été. Celo a déjà commencé à tester son application mobile en Argentine, afin de connecter des utilisateurs et des marchands locaux. Le projet met l’accent sur son aspect humanitaire : il souhaite permettre aux populations non bancarisées d’avoir accès à des moyens de paiement rapides et fiables. Parmi les nouveaux membres on compte ainsi l’Africa Blockchain Association, qui a expliqué que le succès de ce type de solutions était crucial pour le continent : « Il n’y a jamais eu un moment plus parfait pour qu’un projet comme Celo émerge et redéfinisse la monnaie. »

 

De son côté, Libra a opéré un changement de cap drastique, après avoir passé des mois à se heurter aux réticences des régulateurs. Il n’y aura plus un Libra, mais plusieurs stablecoins Libra. Le problème, c’est que ces changements d’ampleur pourraient rendre le système de paiement inaccessible aux populations non bancarisées. C’est bien là que Celo pourrait avoir une carte à jouer, s’il parvient à se propager dans les territoires les plus défavorisés économiquement.

👉 À lire sur le même sujet : L’organisme caritatif Heifer International rejoint la Libra Association

 

Source image : Celo.org

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Poster un Commentaire

avatar