Pendant que la Fondation Libra peine à déployer son stablecoin, la Libra, un projet concurrent mené par la Fondation Celo a révélé la semaine dernière la création de la Celo Alliance for Prosperity - l'Alliance pour la Prospérité de Celo.

Déjà composée de 50 membres fondateurs, cette alliance d'entreprises et d'organisation prône une « approche ouverte, décentralisée et transparente » de la technologie de la blockchain et des cryptomonnaies.

 

Le Celo Dollar en avance sur la Libra ?

Comme la Libra, la Fondation Celo souhaite créer son propre stablecoin, le Celo Dollar. Celui-ci serait lié à la valeur du dollar américain et soutenu par une réserve d'autres cryptomonnaies, contrairement à la Libra qui n'est soutenue que par des monnaies fiat.

Dans le communiqué, la Fondation Celo a précisé ses intentions :

L'objectif de l'Alliance est de rassembler des organisations pour contribuer à la vision commune de rendre les biens numériques plus accessibles et plus utiles dans le monde réel. Aujourd'hui, moins de 0,5 % des citoyens du monde bénéficient de la rapidité, de la transparence, de l'utilité et du faible coût de la technologie de la blockchain.

La Fondation Celo a ajouté que les membres de l'Alliance ont un plan pour changer cela et qu'ils s'engagent à tirer parti de la puissance de la technologie innovante de Celo pour créer des solutions qui fonctionnent sur tous les appareils, tous les supports et tous les pays.

Certains membres de l'Association Libra, tels que Bison Trails, Anchorage, Andreessen Horowitz et Coinbase Ventures, font double coup, en rejoignant l'alliance de Celo. Il est légitime de douter que ces entreprises resteront encore longtemps dans le projet Libra si celui de Celo prend de l'ampleur.

En outre, plusieurs entreprises bien connues de monde des cryptomonnaies et de la blockchain ont rejoint l'Alliance. C'est notamment le cas des français de Ledger, de Blockchain.com et de Coinplug.

La liste complète est disponible sur cette publication Medium.

Celo Alliance

Un groupement d'organisations et d'entreprises conséquent

 

Quelles différences avec la Libra ?

En permettant aux utilisateurs de s'interfacer avec le réseau à l'aide d'un smartphone, le projet de Celo envisage d'offrir des transferts de fonds plus rapides et plus abordables, de fournir des services de paiement et de microcrédit, et de réduire les complexités opérationnelles dans la fourniture de l'aide humanitaire.

Contrairement à la Libra, le code de la blockchain de Celo a, selon les termes de la Fondation, une ascendance partagée avec Ethereum.

Puisque l'Alliance est composée d'organisations aussi diverses et nombreuses, il est évident que le champ des possibilités pour le Celo Dollar est davantage étendu. Avec des fournisseurs de wallets, d'exchanges, de programmes éducatifs sur les cryptomonnaies et de microcrédits, le Celo Dollar pourrait s'avérer bien plus efficace que le Libra.

Alors que l'Association Libra exige un investissement minimum de 10 millions de dollars pour toute entité désireuse de rejoindre son association, Celo n'a pas cette exigence.

Cette particularité en fait un projet bien plus ouvert et plus communautaire, ce qui permettrait à Celo d'attirer davantage de partenaires et ainsi augmenter sa portée.

Actuellement, la portée combinée des membres de l'Alliance au moment du lancement est estimée à 400 millions de personnes, un chiffre bien loin du nombre d'utilisateurs de Facebook mais qui pourrait rapidement être dépassé.

👉 À lire sur le même sujet : Facebook considère une nouvelle approche pour son projet Libra.

 

La plateforme open source de Celo est toujours en test et il le lancement officiel de son mainnet est prévu pour le mois d'avril. L'association à but non lucratif fondée en 2017 a levé 36,4 millions de dollars, dans le cadre d'un cycle de financement de série A.

La filiale de la société de capital-risque Andreessen Horowitz (a16z), spécialisée dans l'investissement des projets crypto, a acheté pour 15 millions de dollars de tokens Celo Gold.

Et vous, êtes-vous plutôt du côté de la Libra ou de Celo ?

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments