Facebook envisagerait de remanier son projet de stablecoin, la Libra, afin que le réseau soit en mesure de gérer plusieurs monnaies numériques nationales, dont une qui serait adossée au dollar américain.

 

Révision totale du projet Libra ?

Selon un rapport de The Information, Facebook n'a plus l'intention de faire du token Libra la pierre angulaire de sa stratégie de paiements numériques.

Il semblerait que le projet Libra de Facebook soit désormais destiné à soutenir à la fois les monnaies garanties par les gouvernements, comme le dollar américain et l'euro et le stablecoin Libra lorsqu'il sera achevé et prêt à être déployé.

Ces tokens seront disponibles dans le wallet Calibra de Facebook, qui a été conçu à l'origine pour uniquement prendre en charge le token Libra. Les utilisateurs pourront de ce fait effectuer des transactions et des achats avec ces tokens en utilisant le wallet Calibra.

Si c'est réellement la tournure que Facebook souhaite prendre pour son projet, cela rendrait le réseau Libra semblable aux systèmes de paiement traditionnels tels que PayPal ou Stripe.

👉 À lire sur le même sujet : USD, EUR, GBP… Comment sera adossée Libra ?

 

Un avenir incertain

Le fait que Facebook change ses plans en ce qui concerne la Libra pourrait signifie le début d'une toute nouvelle stratégie.

Cependant, si le réseau de la Libra propose des tokens adossés par des monnaies nationales, le token Libra en lui-même perdrait alors de son intérêt, sachant qu'il est lui-même adossé à plusieurs autres monnaies.

Enfin, si des monnaies que l'on connait et que l'on utilise depuis des années sont disponibles sur le réseau Libra, pour quelles raisons la Libra devrait-elle être utilisée ?

Dante Disparte, le responsable de la politique et de la communication de la Libra, a déclaré dans un communiqué :

L'Association Libra n'a pas modifié son objectif de construire un réseau de paiement mondial conforme à la réglementation, et les principes de conception de base qui soutiennent cet objectif n'ont pas été modifiés, pas plus que le potentiel de ce réseau pour favoriser l'innovation future.

Malgré ses propos, Dante Disparte ne mentionne pas la Libra en elle-même, mais uniquement le réseau qui l'aura sous sa gestion.

Bien que la Libra ait fait face à des pressions importantes de la part des régulateurs, entraînant la perte de certains de ses membres fondateurs, le projet semble repartir sur de bons rails avec l'arrivée récente de Shopify et de Tagomi.

👉 À lire sur le même sujet : Le géant du e-commerce Shopify rejoint l’Association Libra.

 

En novembre dernier, Facebook a déployé un nouveau service, Facebook Pay. Ce dernier est disponible sur les applications de messagerie Messenger et WhatsApp et est destiné à l'envoi et la réception de fonds en monnaies fiat.

En lançant un tel service en amont de la Libra, de nombreuses interrogations se sont posées sur l'intérêt du projet de stablecoin. Serait-il envisageable que Facebook cherche à y intégrer, de quelque manière que ce soit, Calibra ? 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments