Facebook sort un service de paiement FIAT disponible sur Messenger et WhatsApp

Facebook système de paiement FIAT

 

Facebook a annoncé la sortie d’un service de paiement FIAT le 12 novembre, qui sera disponible via les applications de messagerie de la marque. Il se distingue cependant des services qui seront proposés par Libra.

 

Nouveau service de paiement pour Facebook

Le service, appelé Facebook Pay, fournira d’après le communiqué « une expérience de paiement sécurisée et cohérente avec Facebook Messenger, Instagram et WhatsApp ». Selon Facebook, les utilisateurs de ces applis s’en servent déjà pour faire des achats, effectuer des dons ou envoyer de l’argent d’un particulier à un autre. Facebook Pay entend donc rassembler ces pratiques sous un seul service.

Facebook Pay permettra d’enregistrer la méthode de paiement favorite d’un utilisateur (carte de crédit/débit ou PayPal), puis de l’utiliser pour une seule appli ou bien pour toutes les applis en même temps. Le service sera lancé officiellement cette semaine, pour l’instant uniquement aux États-Unis, mais il sera ouvert à d’autres territoires dans le futur. Au départ, il ne sera disponible que sur Facebook et Messenger, avant que WhatsApp et Instagram intègrent Facebook Pay.

Comme l’explique le communiqué, ce service de paiement est bien distinct du stablecoin Libra, puisqu’il est « construit sur une infrastructure financière et des partenariats existants, ce qui le sépare de Calibra wallet qui fonctionnera sur le réseau Libra ».

 

Où en est Libra ?

La sortie de ce service de paiement pourrait donner un coup de pouce à Facebook, qui est de plus en plus empêtré dans le lancement de son stablecoin Libra. En octobre, Visa, MasterCard, Ebay et Stripe avaient tous quitté la Libra Association, face à la levée de boucliers des régulateurs. Face à cela, David Marcus le responsable de Calibra avait dû sortir les rames… Mais les grandes institutions continuent de surveiller le projet : au début du mois de novembre, on apprenait que la Réserve fédérale américaine était dans la course afin de sortir son nouveau système de paiement, FedNow, avant que le stablecoin de Facebook soit proposé au public.

Facebook continue en tout cas de montrer patte blanche, face à un déficit de confiance qu’il n’avait apparemment pas anticipé. David Marcus a ainsi expliqué la semaine dernière qu’il était prêt à subir des contrôles, afin de prouver que la séparation entre Facebook et Calibra et effective, et que les données des utilisateurs sont protégées. Pas sûre que cela suffise cependant : au niveau européen, les rouages sont bloqués. Un document de l’Union européenne sorti la semaine dernière confirmait ainsi que les ministres des finances européens considèrent l’interdiction du projet dans leurs pays respectifs.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar