La pression des régulateurs aura à nouveau eu raison de la Libra. Seulement une semaine après le départ de PayPal, ce sont maintenant Visa, MasterCard, eBay et Stripe qui rejoignent la liste des entreprises se détachant du projet de stablecoin de Facebook.

 

Libra perd ses plus importants membres

Les départs ont commencé le vendredi 11 octobre dans la matinée, lorsque le Financial Times a révélé qu'eBay, le géant du commerce électronique et du marché en ligne, et Stripe, un géant des technologies de l'information, ont tous deux abandonné la Libra Association. Quelques heures après ces deux départs, Visa et MasterCard se sont exprimées sur le sujet en prenant la même décision.

Les entreprises ont néanmoins exprimé leur respect pour la vision de Facebook et prétendent voir un potentiel continu dans le projet, mais elles ont choisi de reconsidérer leur approche pour le moment. Elles n'ont toutefois pas rejeter l'idée, d'un jour peut-être, se rattacher à nouveau au projet lorsque celui-ci sera plus développé et aura convaincu les régulateurs.

 

Des déclarations en demi-teinte

Visa ne rejette pas complètement le projet et pourrait même s'y réattacher dans le cas où les questions avec les régulateurs sont résolues :

Visa a décidé de ne pas adhérer à la Libra Association pour le moment. Nous continuerons de nous pencher sur la question et notre décision finale sera déterminée par un certain nombre de facteurs, notamment la capacité de l'Association de répondre pleinement à toutes les attentes réglementaires requises.

Quant à MasterCard, l'entreprise quitte aussi le projet, mais considère toujours la Libra comme un projet intéressant et novateur :

Nous restons concentrés sur notre stratégie et sur nos propres efforts significatifs pour permettre l'inclusion financière à travers le monde. Nous croyons qu'il y a des avantages potentiels à de telles initiatives et nous continuerons de surveiller l'effort de la Libra.

Malgré les difficultés que cela incombe pour la Libra Association, David Marcus a tenu à remercier Visa et MasterCard :

[tweet 1182775728431087623 align='center']

Traduction : Remerciements particuliers à Visa et MasterCard
d'avoir tenu bon jusqu'au dernier moment. La pression a été intense (euphémisme) et
je respecte leur décision d'attendre jusqu'à ce qu'il y ait une clarté réglementaire pour la Libra
d'aller de l'avant, contre les menaces invoquées (par beaucoup) sur leurs affaires.

 

eBay, qui a ouvert cette vague de départ, s'est exprimé :

Nous respectons grandement la vision de la Libra Association, cependant, eBay a pris la décision de ne pas aller de l'avant en tant que membre fondateur. Pour le moment, nous concentrons nos efforts sur la mise en œuvre de l’expérience de paiement géré d’eBay pour nos clients.

Concernant Stripe, un porte-parole de l'entreprise a commenté :

Stripe soutient des projets qui visent à rendre le commerce en ligne plus accessible aux gens du monde entier. La Libra a ce potentiel. Nous suivrons de près ses progrès et resterons ouverts à travailler avec la Libra Assocation à un stade ultérieur.

Plus tôt cette semaine, Sherrod Brown et Brian Schatz, deux sénateurs américains avaient envoyé des courriers à Visa, MasterCard et Stripe, leur demandant de reconsidérer leur partenariat avec Libra. Les entreprises ont toutes trois quitté le projet avant une réunion de gouvernance privée qui devait avoir lieu en Suisse le 14 octobre. Cette réunion doit réunir les membres qui signeront leurs chartes officielles pour adhérer à la Libra Association. Après le départ de ces géants, nous pouvons nous attendre à ce que d'autres entreprises viennent s'ajouter à la liste avant la réunion.

 

Les temps sont durs pour Mark Zuckerberg et la Libra Association. Le CEO de Facebook est attendu le 23 octobre par le Congrès américain pour faire le point sur son projet de stablecoin. Défendre la Libra après le départ des membres les plus influant ne sera pas chose facile et cela alarmera certainement les régulateurs. Le lancement du projet semble être plus que jamais compromis et les chances pour la Libra de voir le jour s'amenuisent encore.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments