La Réserve fédérale américaine a annoncé l’élaboration d’un nouveau système de paiement interbancaire. Il vise à dépasser les limitations de celui qui est actuellement utilisé aux États-Unis.

 

Le réseau de paiement de la Réserve fédérale

La Réserve fédérale américaine se sentirait-elle menacée par les crypto-monnaies ? C’est en tout cas ce qui semble transparaître de leur communiqué. La Banque centrale des États-Unis semble décidée à moderniser les échanges interbancaires en développant un nouveau système. « Les banques de la Réserve fédérale développeront un service de paiement et de règlement en temps réel et sans interruption appelé FedNow Service, qui permettra des paiements plus rapides aux Etats-Unis. » Le système utilisé actuellement engendre en effet des délais importants, avec des interruptions les jours fériés.

Ce sont les évolutions récentes des technologies de paiement qui ont poussé la « Fed » à présenter ce projet : « L’évolution rapide de la technologie présente une opportunité cruciale pour la Réserve fédérale et l’industrie des paiements, [cela permettra de] moderniser le système de paiement de la nation et établir des bases sécurisées et efficaces pour le futur. »

Le gouverneur de la Réserve Lael Brainard a insisté sur la nécessité de moderniser les technologies utilisées : « Tout le monde mérite d’avoir les mêmes capacités à envoyer et recevoir immédiatement des paiements, de manière sécurisée. […] FedNow permettra aux banques de toutes les tailles dans toutes les communautés du pays de fournir des paiements en temps réel à leurs clients. »

 

Sur le terrain des cryptos

Nul doute que le développement de nombreux altcoins sur le territoire américain a été à l’origine de cette cure de jouvence pour la Réserve fédérale. Les réactions de la crypto-communauté ont en tout cas été peu enthousiastes. La majorité rappelle qu’un système similaire existe déjà, depuis 2009 :

Traduction : « Le Bitcoin est meilleur que ça ! »

 

D’autres pointent du doigt la date de livraison – 2023 ou 2024 – qui est trop éloignée pour pouvoir vraiment concurrencer les systèmes de paiement déjà élaborés par les cryptos :

https://twitter.com/stack_emHigh/status/1158515147939483648

Traduction : « Vous connaissez un projet gouvernemental qui ait déjà fini dans les temps ? D’ici à ce que ce projet soit “complété”, le Bitcoin aura déjà répondu aux besoins pour lesquels il a été créé. »

 

C’est en tout cas Ripple (XRP) qui semble pour l’instant le mieux positionné pour participer à ce projet. En juin, Ripple Labs avait en effet annoncé rejoindre le groupe de travail de la Réserve fédérale destiné à proposer des solutions de paiements rapides.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments