La plateforme canadienne de e-commerce Shopify a rejoint l'Association Libra, le conseil d'administration du stablecoin de Facebook, la Libra. La nouvelle a été communiquée sur le blog de la plateforme le 21 février.

 

Un nouveau souffle pour la Libra ?

Pour l'avenir du projet Libra, l'arrivée de Shopify intervient dans une période particulièrement délicate. Depuis son lancement, la Libra perdait petit à petit ses membres et aucun nouveau partenaire n'avait encore été annoncé.

L'arrivée de Shopify au sein de l'Association Libra pourrait changer la donne et n'est pas à prendre à la légère étant donné la taille et l'influence de la plateforme.

Bien que celle-ci ne prenne pas directement en charge le paiement avec les cryptomonnaies, Shopify permet à ses commerçants d'accepter les crypto-actifs via des méthodes de paiement alternatives avec Coinbase Commerce, BitPay, GoCoin et CoinPayments.

En tant que membre de l'Association Libra, nous travaillerons collectivement à la construction d'un réseau de paiement qui facilite l'accès à l'argent et soutient les commerçants et les consommateurs partout dans le monde.

Tobias Lütke, fondateur et PDG de Shopify, a partagé son ressenti sur le sujet sur Twitter :

Traduction : Shopify consacre beaucoup de son temps à réfléchir à la manière d'améliorer le commerce dans des régions du monde où l'argent et les services bancaires pourraient être bien plus performants. C'est pourquoi nous avons décidé de devenir membres de l'Association Libra.

La Fondation Libra a de son côté confirmé la nouvelle dans un post sur Facebook :

En tant que plateforme commerciale aidant à la création et à la croissance de plus d'un million de commerces, Shopify croit en l'importance de réduire les obstacles à la propriété des entreprises et de s'assurer que le commerce est réellement inclusif. Ils constitueront un partenaire incroyable pour faire de la généralisation de la participation économique une réalité.

👉 À lire sur le même sujet : Découvrir le fonctionnement de Libra.

 

Un projet grandement affaibli

La participation de Shopify au projet Libra fait suite à une longue série de départs de grandes entreprises mondiales telles que MasterCard, eBay et Visa, que beaucoup associaient à des préoccupations accrues des régulateurs mondiaux.

En janvier 2020, Vodafone était le dernier membre en date à quitter l'Association Libra. Le géant des télécommunications s'est retiré du projet pour se concentrer sur sa plateforme de paiement mobile, M-Pesa.

Alors qu'initialement, le projet doit être lancé dans le courant de l'année en cours, le départ collectif de membres majeurs freine les plans de la Libra.

Toutefois, bien que la pression des régulateurs autour du projet de Facebook ne semble pas faiblir, accueillir de nouveaux membres aussi imposants que Shopify pourrait grandement contribuer à redorer l'image du stablecoin auprès de la communauté.

👉 À lire sur le même sujet : Le PDG de MasterCard révèle pourquoi le géant des paiements a quitté la Libra.

 

L'arrivée d'un nouveau membre, qui plus est de cette envergure internationale, serait-elle signe d'un retournement de situation pour l'avenir de la Libra ?

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments