Les transactions Bitcoin et leurs frais ne sont pas forcément justes et même si l'unité de mesure du satoshi permet de traiter de faibles valeurs, ce n'est pas toujours suffisant. De ce fait, il peut être possible de se retrouver avec ce que communément nous appelons de la poussière de bitcoin ou bitcoin dust. Qu'est-ce que c'est et pourquoi est-il important de s'en soucier ? Aujourd'hui, je vous propose de nous intéresser à ces fameuses poussières de bitcoin et les conséquences qu'elles peuvent avoir sur nos wallets.

 

Que sont les poussières de bitcoin ?

Les poussières de bitcoin sont donc des quantités de bitcoin infimes, inférieures à la valeur de la « dust limit » fixées par la plupart des nœuds à 546 satoshis. Elles ne peuvent pas être transférées et sont donc bloquées sur le wallet qui les stocke. En effet, leur valeur monétaire ne couvre même pas les frais de transactions nécessaires à leur transfert sur un autre wallet.

 

dust

 

Si vous cherchez à réutiliser vos poussières de bitcoin qui dorment dans les différents wallets que vous utilisez, vous pouvez regarder du côté de la méthode de la consolidation. L'idée est de réaliser une transaction, composée d'une multitude de poussières de bitcoin en provenance de vos wallets. Il existe des wallets qui permettent de mettre en place ce type de transactions comme Electrum par exemple. Il vous suffira par le biais de ces services de sélectionner les adresses qui contiennent les poussières de bitcoin pour mettre en place la fameuse transaction unique. De ce fait, vous allez pouvoir par la suite profiter de bitcoins utilisables pour des transactions futures.

 

Pourquoi faut-il éviter les poussières de bitcoin ?

Ces micro-transactions sont de manière générale une mauvaise chose pour le réseau Bitcoin. En effet, une transaction de ces poussières prendra une certaine place sur la chaîne de blocs et nécessitera le travail des mineurs d'une manière comparable à d'autres transactions potentiellement plus pertinentes. C'est d'autant plus le cas avec le développement de services comme Lightning Network qui est désormais fonctionnel. De plus, la problématique des poussières de bitcoin est également une question gestion de données personnelles.

J'espère que je ne vous apprends rien en vous expliquant que Bitcoin n'est pas un réseau anonyme, mais pseudonyme. Néanmoins, cela ne veut pas dire que l'on peut déterminer que vous êtes le possesseur de vos bitcoins malgré la transparence de vos adresses : il faudrait pour cela faire le lien entre vos adresses et votre identité. Ce lien peut être réalisé si vous achetez vos bitcoins par le biais de services soumis au KYC par exemple, mais il faut garder à l'esprit que de bonnes pratiques peuvent malgré tout être mises en place pour garder un minimum de confidentialité.

Vos poussières de bitcoins constituent un danger pour votre vie privée, et peuvent représenter une faille dans votre stratégie lorsque vous cherchez à vous en débarrasser ou à les utiliser. En effet, la méthode la plus commune nous l'avons vue ensemble pour pouvoir utiliser ces poussières de bitcoin est de les transférer par le biais d'une transaction unique. Si cette transaction est analysée, elle pourrait donc donner plus d'information sur vos bitcoins que vous le souhaitez. En effet, cela relierait donc les adresses impliquées à votre identité pseudonyme ou réelle si liée à un KYC ainsi que toutes les transactions passées de ces adresses.

 

Les attaques de poussières de bitcoin

Les poussières de bitcoin peuvent être donc assimilées à des nuisances sur les wallets qui les possèdent, une masse monétaire inutilisable, puisque bloquée sur ces derniers. C'est pour cela qu'elles peuvent être utilisées dans le cadre d'attaques comme nous allons le voir. Dans le cadre de ce type d'opérations, l'attaquant va chercher à distribuer une grande quantité de poussière sur le réseau, afin de traquer par la suite les transactions dans lesquelles est auraient été couplées.

Il ne s'agit pas d'une attaque directe du réseau ou de ses utilisateurs, mais peut permettre par la suite de cibler plus efficacement certains portefeuilles dans le but de leur soutirer des informations ou des bitcoins. En effet, la plupart des attaques réussies n'exploitent pas de failles techniques, mais humaines et nécessitent pour réussir d'obtenir un maximum d'informations sur les cibles. Il faut donc rester prudents quant à la création et à l'utilisation des poussières de bitcoin, même si comme nous allons le voir leur nombre tend à baisser au fur et à mesure du développement de l'écosystème Bitcoin.

 

Les poussières de bitcoin et le développement du réseau

Avec le développement du réseau Bitcoin et l'adoption progressive de l'utilisation du bitcoin pour transférer de la valeur à travers le temps et l'espace, nous pouvons nous poser la question de la multiplication des poussières de bitcoins. En réalité, la tendance ne semble pas à la hausse en ce qui concerne ces fameuses poussières. En effet, cela est principalement dû aux différents services qui se sont développés autour de Bitcoin pour en faciliter l'utilisation.

 

bitcoin dust

 

Par l'utilisation ces services, les utilisateurs du réseau se protègent de la création de poussières puisque ces derniers implémentent souvent des façons de ne pas générer de dust. Cela est principalement dû aux besoins de réduire au maximum les frais de transaction. Ainsi les transactions effectuées aujourd'hui sont bien différentes de ce qui pouvait exister il y'a quelques années et leur fonctionnement est optimisé au maximum pour coûter le moins possible. Nous pouvons citer en exemple des entreprises comme Coinbase qui manipulent de nombreux wallets et transactions journalières. En effet, l'acteur majeur de l'écosystème des cryptomonnaies a réalisé il y'a quelques années un nettoyage de ses wallets, ce qui a eu un grand impact sur le réseau et sur la création de poussières de bitcoin.

 

Voilà qui conclut cette brève présentation de ce que sont les poussières de bitcoins et de leur impact sur le réseau. Avez-vous des poussières qui dorment dans certains de vos wallets ou avez-vous déjà utilisez des services permettant de les regrouper dans une seule transaction ? Si vous avez des questions ou remarques à propos de cet article, n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.

A propos de l'auteur : Guillaume Chanut

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Passionné par les crypto-monnaies, j’ai rapidement appris à développer des outils dans le domaine des technologies blockchain. J’aime partager mes connaissances sur le sujet et je participe activement au rayonnement des aspects techniques de la blockchain au sein de la communauté crypto. Je suis principalement intéressé par Ethereum et par son code Solidity.
Tous les articles de Guillaume Chanut.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments