BitMEX va licencier 75 employés d'ici la fin du mois

La plateforme de trading et d'achat de cryptomonnaies BitMEX va licencier 75 de ses employés, soit 25% du personnel de l'entreprise, a-t-on appris par nos confrères de The Block. Les employés n'auraient appris la nouvelle que la semaine dernière alors que la décision sera effective à la fin du mois d'avril en cours.

Selon un porte-parole de l'entreprise, les employés ainsi limogés ne seront cependant pas laissés pour compte :

« BitMEX apporte des changements au sein de son personnel afin de rationaliser la prochaine phase de son activité. Notre priorité absolue est de nous assurer que tous les employés concernés bénéficieront du soutien dont ils ont besoin. »

La nouvelle est tombée quelques semaines après que nous ayons pris connaissance de la condamnation des 3 fondateurs de BitMEX à 10 millions de dollars d'amende chacun. Effectivement, ces derniers ont été accusés d'avoir délibérément violé la loi dite Bank Secrecy Act (BSA) des États-Unis, laquelle a été mise en place pour lutter contre le blanchiment d'argent.

Plus précisément, ils étaient accusés d'avoir « omis » volontairement de signaler tout comportement suspect sur leur plateforme aux autorités compétentes tout en y facilitant les activités illicites. Les individus n'ont nullement contesté les faits, plaidant coupables et acceptant le compromis de 10 millions de dollars d'amende.

👉 Retrouvez les 9 meilleurs sites pour trader du Bitcoin (BTC)

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Annulation du contrat avec Bankhaus von der Heydt

Nous vous l'annoncions à la mi-janvier, BitMEX avait prévu d'acheter la Bankhaus von der Heydt, une banque allemande qui est d'ailleurs l'une des plus anciennes d'Europe. Un accord d'achat avait été signé entre BXM Operations AG, une des filiales de BitMEX, et le propriétaire de la banque.

L'accord, quasiment confirmé, attendait l'aval de l'Autorité fédérale de supervision financière (BaFin) pour être totalement validé. La vente devait ainsi être effective pour la mi-2022.

Pourtant, nous apprenions il y a tout juste quelques jours que l'accord a finalement été abandonné à l'issue d'un accord commun, selon un porte-parole de BitMEX :

« Après une discussion approfondie entre BXM Operations AG et le propriétaire de la Bankhaus von der Heydt, les 2 parties ont mutuellement et amicalement décidé d'annuler l'acquisition prévue. Nous donnerons davantage de détails en temps voulu. »

L'appropriation de la banque allemande par BitMEX devait remettre la plateforme sur les rails après de multiples déboires judiciaires. Alexander Höpner, le PDG de l'entreprise depuis janvier 2021, avait déclaré à cet effet qu'il voulait saisir cette occasion pour placer BitMEX sur le podium des plus grosses plateformes d'échange de cryptomonnaies.

Pour finir, dans une stratégie de s'étendre au-delà du secteur des produits dérivés, l'entreprise avait recruté Marc Robinson, une recrue de choix avec plus de 20 ans d'expérience dans le secteur financier et familier avec celui des cryptomonnaies afin de consolider sa structure. Toutefois, selon une source proche de BitMEX, Robinson aurait quitté la société peu de temps avant cette nouvelle annonce de licenciement.

Ainsi, après cet énième coup dur pour BitMEX, et avec la suppression de 75 postes au sein de l'entreprise, cette dernière se retrouve en forte difficulté, tant d'un point de vue structurel que d'image publique. Reste à savoir si elle saura redresser la barre.

👉 À lire également : Vote de l’UE sur la surveillance des transactions en cryptomonnaies – Quels sont les risques pour l’écosystème ?

Source : The Block

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments