Paxos obtient une licence bancaire

Paxos devient la troisième crypto-banque réglementée par les autorités fédérales aux États-Unis. Plus précisément, la société à l’origine de plusieurs stablecoins a reçu une « approbation préliminaire » pour une licence bancaire nationale auprès de l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC).  Il s’agit de la troisième licence de ce type que l’OCC accorde à des sociétés originaires du monde des cryptomonnaies.

L’Office of the Comptroller of the Currency est un organisme étatique, sous la tutelle du département du Trésor des États-Unis, chargé de réguler et de surveiller les banques nationales implantées aux États-Unis. Devenir une entité réglementée par l’OCC est un moyen pour les entreprises d’opérer à l’échelle nationale sans avoir besoin d’obtenir des licences différentes dans chacun des États américains.

Pour être clair, Paxos ne forme pas une banque à part entière pour le moment. Elle n’a pas l’approbation de la Federal Deposit Insurance Corp. (FDIC) ou de la Réserve fédérale, dont elle aurait également besoin pour former une banque. Toutefois, la licence permet de stocker les actifs des clients et de mener une variété d’opérations, mais qui n’inclut pas la permission de recevoir et de prêter les dépôts des clients.

La société Paxos rejoint le dépositaire Achorage, qui a été la première entité à recevoir une licence en janvier 2021, et son homologue Protego, qui a reçu sa licence conditionnelle en février.

👉 À lire sur le même sujet : Paxos et BitPay envisagent de créer des crypto-banques aux États-Unis

Un futur géant

Paxos gagne en popularité auprès des investisseurs institutionnels et ses services sont fortement appréciés. Par exemple, la société est le fournisseur principal de l’infrastructure de PayPal pour son nouveau service d’achat, vente et conservation de cryptomonnaies. Elle compte également d’autres clients prestigieux tels que Revolut et le Crédit Suisse.

Si la licence est approuvée définitivement, Paxos deviendra le premier dépositaire de cryptomonnaie à être réglementé à la fois au niveau d’un État et au niveau fédéral.

La nouvelle licence permettra d'attirer davantage d’investisseurs institutionnels, dont beaucoup sont réticents au sujet de la réglementation. À plus long terme, la licence pourrait s’avérer utile lorsque Paxos travaillera avec les grandes banques pour lancer une solution permettant de régler les opérations de bourse sur la blockchain.

Pour réaliser cette vision, Paxos a obtenu un financement de 142 millions de dollars en décembre 2020 auprès de PayPal et d’autres investisseurs. Indéniablement, Paxos a de fortes chances de devenir un mastodonte dans un avenir proche.

👉 À lire sur le même sujet : Paxos, partenaire de PayPal pour les cryptomonnaies, lève 142 millions de dollars

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance basé à Paris et Zagreb. Je suis engagé dans l’écosystème blockchain depuis 2017. Je m'intéresse particulièrement au Bitcoin et à la finance décentralisée.
Tous les articles de Florent David.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments