Vers une introduction en bourse pour OpenSea ?

Dans un article relayé par le média Bloomberg, nous apprenons que la plateforme de tokens non fongibles (NFTs) OpenSea a recruté un nouveau directeur financier.

Ce poste a été pourvu par Brian Roberts. Ce dernier occupait un poste similaire au sein de la société Lyft, une application de covoiturage.

« Même si j'aime Lyft, la croissance des entreprises du web3 et en particulier du marché d'OpenSea pour les NFTs, ou tokens non fongibles, en a fait un choix facile. Je n'ai pas été aussi excité par quelque chose depuis très longtemps. Cela me rappelle eBay en 1995, » a déclaré le nouveau directeur financer d'OpenSea.

Outre cette expérience au sein de Lyft, Brian Roberts a été responsable du développement mondial pour Microsoft et a également travaillé pour Walmart afin de diriger une équipe de fusions et d'acquisitions.

Toutefois, le nouveau directeur financier d'OpenSea ne dispose pas d'expériences dans le secteur de la blockchain ni des cryptomonnaies.

Avec ce nouveau recrutement, OpenSea envisagerait de s'introduire en bourse. En effet, Brian Roberts a déclaré travailler dans cette voie :

« Lorsque vous avez une entreprise qui se développe aussi rapidement que celle-ci, vous seriez fou de ne pas penser à son entrée en bourse. Cette initiative serait bien accueillie sur le marché public compte tenu de sa croissance. »

Il est vrai que depuis l'engouement des NFTs, la plateforme OpenSea est devenue pionnière dans ce secteur. Pour appuyer ces propos, la société traite près de 98% du volume total des NFTs et a été la première à dépasser le milliard de dollars en termes de transactions.

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Des utilisateurs mitigés par cette annonce

Bien évidemment, une introduction en bourse permettrait à OpenSea d'acquérir des entreprises et de conclure des partenariats pour étendre l'utilisation des NFTs.

« J'ai vu beaucoup de comptes de résultat, mais je n'ai jamais vu un compte de résultat comme celui-là, » a déclaré Brian Roberts

Il est vrai que la société bénéficie d'une forte croissance et d'une excellente rentabilité. Cependant, les utilisateurs demeurent mitigés sur la perspective d'une introduction en bourse.

Pour ces derniers, c'est un peu retourner dans le secteur traditionnel et tourner le dos à la décentralisation. Autrement dit, le public préférait un financement par l'intermédiaire d'un airdrop, et donc la création d'un token.

C'est en tout ce qu'a écrit Arthur Cheong, fondateur de DeFiance Capital, dans un tweet :

« Imaginez que vous soyez la place de marché de NFTs la plus importante et la plus prospère et que vous choisissiez d'entrer en bourse au lieu d'émettre un token. » 

Quoi qu'il en soit, OpenSea n'a pas déclaré vouloir mettre de côté l'idée d'émettre un token, donc tout reste possible. De plus, l'idée d'un modèle hybride peut être envisageable en pratique. C'est-à-dire combiner une introduction en bourse et une émission de token pour la communauté.

👉 À découvrir – La branche américaine de Binance envisage une introduction en bourse

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Anthony Bassetto

C’est en 2017 que j’ai découvert les cryptomonnaies et la technologie blockchain. Aussi, je souhaite vous partager les actualités de ce secteur, qui est en pleine mouvance, afin que vous puissiez être à jour des dernières nouveautés.
Tous les articles de Anthony Bassetto.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments