Meta (ex-Facebook) engage des employés de Microsoft pour bâtir son métavers

D'après les informations de nos confrères du Wall Street Journal, des centaines d'employés de Microsoft et d'Apple ont quitté leur emploi pour rejoindre Meta au cours des derniers mois. Plus de 40 salariés appartenant à la division Hololens de Microsoft, spécialisée dans la réalité virtuelle et augmentée, ont rejoint Meta l'année dernière.Le média américain appuie ses dires sur l'étude approfondie des profils Linkedin des employés de la Silicon Valley.

Parmi les employés ayant rejoint Meta, on trouve des dirigeants de longue date ou des cadres. Pour convaincre certains employés, déjà généreusement rémunérés, de quitter leurs emplois, Meta n'a pas hésité à doubler leurs salaires. Les offres généreuses de l'entreprise ont provoqué une augmentation de la valorisation des salaires du secteur, note le Wall Street Journal.

Fin 2021, le groupe Facebook, rebaptisé Meta dans la foulée de l'annonce, avait montré l'étalage de ses ambitions dans le domaine du métavers lors d'une longue conférence en ligne. Mark Zuckerberg, PDG et créateur du réseau social, s'est même engagé à créer 10000 emplois “hautement qualifiés” en Europe dans le cadre de la création de son métavers. Bref, le réseau social, qui compte plus de 2 milliards d'utilisateurs actifs, ne lésinera pas sur les moyens pour mener à bien son projet.

👉 Lire aussi : Stephen Curry lance les premiers NFTs de chaussures portables dans le metaverse

Apple contre l'exode de ses employés

Bien décidé à endiguer l'exode de ses employés vers Meta, Apple a mis en place une politique d'urgence destinée à retenir ses talents. D'après nos confrères de Bloomberg, Apple propose des « bonus d'actions inhabituels et importants à certains ingénieurs » pour les dissuader de démissionner. Ces primes vont de 50 000 dollars à 180 000 dollars en fonction des profils. Les actions sont acquises après 4 ans de fidélité à l'entreprise et sont présentées comme des récompenses.

« Meta a embauché environ 100 ingénieurs d'Apple au cours des derniers mois », avance Bloomberg.

En parallèle, de nombreux employés d'Apple, Google, Amazon ou Microsoft abandonnent leur emploi pour rejoindre des entreprises du secteur des cryptomonnaies. D'après une enquête du New York Times publiée fin 2021, une « vague de cadres et d'ingénieurs » ont quitté un emploi bien rémunéré pour tenter leur chance dans le monde des actifs numériques. En miroir de Jack Dorsey, l'ancien PDG de Twitter, ils cherchent à bâtir le web 3.0.

👉 Sur le même thème : Disney travaille sur un métavers accessible sans casque ni smartphone dans ses parcs

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments