Disney brevette un métavers destiné à ses parcs à thème

En juillet 2020, Disney a déposé le brevet d'un « simulateur de monde virtuel » auprès du Bureau américain des brevets et des marques de commerce. Ce 28 décembre 2021, l'organisme américain a finalement approuvé la demande de dépôt.

Comme l'explique le brevet, la plateforme serait accessible au sein des parcs à thème Disneyland sans casque de réalité virtuelle ou augmentée ni smartphone. La technologie développée sera capable de projeter un utilisateur au sein d'un univers virtuel en affichant des effets 3D personnalisés sur les espaces physiques, les murs et les objets aux alentours. Il ne s'agit donc pas d'hologrammes.

« La préoccupation croissante concernant la propagation des maladies transmissibles imposera probablement des procédures d'assainissement lourdes », souligne le brevet, expliquant pourquoi Disney souhaite se passer de casque ou d'accessoire.

Ce métavers imaginé par Disney ne sera donc pas accessible sur Internet grâce à des accessoires comme un casque de réalité virtuelle ou une tablette. Comme l'expliquait Bob Chapek, directeur général de Disney, en novembre dernier, la technologie inventée par l'entreprise va plutôt permettre de combiner la réalité de ses parcs d'attractions avec le métavers :

« nous serons en mesure de relier encore plus étroitement les mondes physique et numérique, ce qui permettra de raconter des histoires sans frontières dans notre propre Metaverse Disney ».

Pour mettre au point sa vision du métavers, le géant du divertissement ambitionne d'utiliser des projecteurs d'image sophistiqués avec un taux de rafraîchissement extrêmement élevé. Ces projecteurs seront chargés de projeter des images de haute qualité à proximité des visiteurs.

Pour aider les projecteurs à comprendre leur environnement, Disney s'appuiera notamment sur des scanners Lidar. Un capteur Lidar est capable de cartographier un environnement en trois dimensions en calculant le temps que prend la lumière pour effectuer un aller-retour vers un objet. Le Lidar est notamment utilisé par les iPhone pour améliorer le rendu de la réalité augmentée.

👉 Lire aussi : Stephen Curry lance les premiers NFTs de chaussures portables dans le metaverse

Disney tempère : son métavers n'est pas prévu dans l'immédiat

Sans grande surprise, Disney affirme n'avoir pas prévu d'exploiter les technologies décrites dans le brevet dans un futur proche. Interrogée par nos confrères du Los Angeles Times, la firme américaine explique « déposer des centaines de brevets chaque année » afin d'explorer « le développement des technologies ».

« Nous sommes ravis des possibilités liées à ce type de technologie. Il n'y a actuellement aucun plan pour introduire cette technologie dans une expérience à venir », explique le porte-parole de Disney.

Pour mémoire, Disney fait partie des entreprises les plus avant-gardistes au monde. L'entreprise créée par Walt Disney a souvent adopté des technologies clés avant ses pairs. C'est notamment le cas de la blockchain. Disney utilise en effet la blockchain depuis 2014, bien avant qu'elle ne devienne un mot clé à la mode.

👉 Sur le même sujet : FTX.US et Binance.US prennent pied dans le metaverse avec Solana (SOL)

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments