Des membres de l'équipe d'esport FaZe Clan accusés d'avoir fait la promotion d'une arnaque aux cryptomonnaies

Plusieurs influenceurs américains, dont des membres de l'organisation d'esport FaZe Clan, ont récemment fait la promotion de « Save The Kids », une cryptomonnaie présentée comme un œuvre caritative mais qui s'est révélée être une escroquerie. Comment cela s'est-il passé et quelles conclusions peut-on en tirer ?

Des membres de l'équipe d'esport FaZe Clan accusés d'avoir fait la promotion d'une arnaque aux cryptomonnaies

Une arnaque de type « pump and dump »

FaZe Clan, l'une des organisations les plus populaires de la scène esport, a récemment été au cœur d'une histoire dont elle aurait bien voulu se passer. En effet, de nombreuses critiques ont été portées à leur encontre pour des allégations selon lesquelles quatre de leurs membres auraient participé à une escroquerie aux cryptomonnaies.

Les joueurs de FaZe, accompagnés par d'autres influenceurs américains, ont récemment fait la promotion d'un nouveau projet de cryptomonnaies appelé « Save The Kids » (KIDS). À travers une vidéo publiée sur YouTube et de nombreux tweets, ceux-ci ont incité leurs communautés d'abonnés à acheter des KIDS afin de soutenir la cause.

Cette cryptomonnaie, basée sur la Binance Smart Chain (BSC), est initialement présentée comme une œuvre caritative. Selon le site Internet du projet, qui a été supprimé depuis, 1% des frais de chaque transaction (soit 3% du montant transitant) devait être redistribué à des associations pour la protection de l'enfant.

Cependant, après la sortie publique du projet sur la plateforme décentralisée PancakeSwap, le prix du KIDS a dégringolé de près de 90% en trois jours seulement.

Graphique du cours du KIDS - Source : Poocoin.com

Une affaire qui laisse à penser que les personnes derrière le projet ont profité de la visibilité apportée par les influenceurs pour faire grimper rapidement le prix de la cryptomonnaie, avant de vendre massivement au détriment des néo-acheteurs. En d'autres termes, un schéma classique de pump and dump.

👉 Pour aller plus loin - Une cryptomonnaie inconnue a grimpé de 188 000% en quelques heures, avant de s'effondrer de 99 %

cryptoast logo

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

toaster icon

Des influenceurs mal intentionnés

Ce jeudi 1er juillet, après que l'affaire ait fait le buzz sur les réseaux sociaux, l'organisation esportive s'est empressée de publier un tweet pour expliquer qu'elle n'avait « absolument aucune implication » dans cette histoire et qu'elle « condamnait fermement ces comportements ».

Suite à ces allégations, FaZe a exclu Kay, membre de longue date, et a suspendu pour une durée indéterminée les joueurs Jarvis, Nikan et Teeqo.

« Je veux que vous sachiez tous que je n'avais aucune mauvaise intention en promouvant une quelconque cryptomonnaie. Je pensais honnêtement et naïvement que nous avions tous une chance de gagner, ce qui n'est pas le cas. Je n'ai pas vérifié tout cela auprès de FaZe et je sais maintenant que j'aurais dû le faire, » a tweeté le principal intéressé, Kay. 

Toutefois, un Youtubeur américain spécialisé dans les analyses d'escroqueries liées aux célébrités, Coffeezilla, a enquêté sur cette affaire et a révélé que la vérité était tout autre.

En effet, en consultant l'adresse BSC de Kay, l'un des influenceurs concernés, il a constaté que celui-ci avait reçu un lot de 6,292,035.909 KIDS (soit 18 880$ à ce moment) qu'il a totalement revendu dès lors que la cryptomonnaie était publiquement disponible sur PancakeSwap.

Kay Arnaque

Extrait des transactions de l'adresse BSC de Kay - Source : BscScan.com

L'influenceur a donc volontairement fait la promotion de ce projet auprès de sa communauté dans l'optique de profiter d'un « pump and dump » de la cryptomonnaie. Cette arnaque a engendré la perte de plusieurs milliers d'euros à de nombreux abonnés des ex-membres de FaZe.

Cette affaire rappelle qu'investir sur les marchés financiers, et notamment dans le secteur des cryptomonnaies, ne doit pas se prendre à la légère. Au contraire, chaque investissement doit se faire de manière réfléchie et sensée. Avant de placer son argent dans un projet, il est important de faire ses propres recherches. Mais surtout, il ne faut pas suivre aveuglément les dires des influenceurs, qu'ils soient spécialisés en cryptomonnaies ou non, car personne n'est à l'abri d'une escroquerie.

👉 Sur le même sujet - Qu’est-ce que l’« Ethereum Max », la crypto louche défendue par Kim Kardashian et Floyd Mayweather ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

L’AMF procède à la radiation d’un PSAN, une première dans l’industrie

L’AMF procède à la radiation d’un PSAN, une première dans l’industrie

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Binance décide finalement de participer au burn du LUNC, le token grimpe de 60 % sur 24 h

Binance décide finalement de participer au burn du LUNC, le token grimpe de 60 % sur 24 h

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast