Rolling Stone x BAYC, le crossover NFT inédit

Le célèbre magazine américain l'a annoncé plus tôt cette semaine sur sa page Twitter, c'est l'heure pour lui d'entrer sur la scène du monde des tokens non fongibles (NFT). Pour commencer, deux couvertures de magazines numériques ont été créées en partenariat avec Bored Ape Yacht Club (BAYC), le célèbre projet de collectibles à l'image des primates et dont les volumes d'échanges ont encore avoisiné le milliard de dollars ce jour.

La collaboration avait déjà commencé il y a une semaine lors d'une vente physique de ces magazines sur le site Internet de Rolling Stone. Les 2500 premiers acheteurs ont eu l'honneur de recevoir une édition limitée de 20 pages dont la première de couverture est le Bored Ape imprimée sur le fond d'une très célèbre couverture du magazine Rolling Stone.

En parallèle, cette même couverture de magazine est donc mise en vente aux enchères sur la plateforme NFT spécialisée SuperRare. Depuis hier, le 10 novembre, les enchères sont en cours et dureront cinq jours. Pour le moment, les offres pour cette œuvre spéciale dépassent les 12 Ethers (ETH) soit 56 888 dollars à l'heure de l'écriture de ces lignes.

De surcroît, une autre couverture similaire a été lancée par la revue américaine, toujours en collaboration avec BAYC. Pour rappel, le projet NFT avait lancé une collection de primates mutants, étant une évolution infectée de ceux de la première collection. Celui de Rolling Stone a également eu le droit à sa seringue, donnant une version beaucoup plus chaotique du magazine et proche de l'univers du projet NFT. Les enchères pour ces unités sont actuellement à 4 ETH.

👉 À lire – 101 NFTs Bored Ape vendus aux enchères pour plus de 24 millions de dollars chez Sotheby's

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Une collection complète à venir pour Rolling Stone

Ces deux couvertures de magazine sont les premières des sept sorties prévues par la collaboration entre la revue pop culture et les créateurs de BAYC, Yuga Labs. Les cinq pièces à venir seront créées par divers artistes NFT et mettront en scène le Bored Ape de Rolling Stone.

Avec cette nouvelle sortie de NFT, Rolling Stone est la dernière revue imprimée à mettre un pied dans le Web 3.0. En mars dernier, le Time se positionnait en pionnier du secteur en vendant aux enchères trois couvertures inédites de son magazine sous la forme de NFTs, pour un total de 276 ETH. Plus tard, The Economist, le New York Times ou encore Playboy emboîtaient le pas et suivaient la tendance.

Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive puisque bien d'autres journaux ou revues s'y sont également mis, des informations que nous avions traitées sur Cryptoast. À titre d'exemple, le magazine Fortune qui récolait 1,3 million de dollars d'ETH ou encore Vogue Singapour et ses NFTs disponibles sur Opensea.

Toutefois, aucun d'entre eux ne s'est associé à une marque originaire du domaine des NFTs, qui plus est aussi disruptive et culturellement forte que Bored Ape. Rolling Stone montre bien son attrait pour la pop culture à travers cette collaboration inédite, inattendue et percutante.

👉 Sur le même sujet – Le célèbre projet NFT Bored Ape (BAYC) prévoit de lancer son propre token début 2022

Source image : Rolling Stone

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments