Bored Ape Yacht Club – 96 millions de dollars de NFTs de singes mutants vendus en une heure

Le projet de NFTs Bored Ape Yacht Club a récolté 96 millions de dollars par la vente de 10 000 nouveaux portraits de singes. Ces « Ape Mutant », ou singes mutants, se sont vendus pour 3 Éthers (ETH) chacun et s'échangent actuellement pour plus du double.

Bored Ape Yacht Club – 96 millions de dollars de NFTs de singes mutants vendus en une heure

Un invasion de 10 000 nouveaux singes mutants

Lancé en avril 2021, le Bored Ape Yacht Club (BAYC) comprenait à l'origine 10 000 NFTs appelés « Bored Ape » et représentant des singes générés de manière aléatoire. Chacun d'entre eux possède des caractéristiques différentes. Certains portent des chapeaux, un vêtement atypique ou des lunettes, tandis que d'autres ont la peau multicolore ou fument une cigarette.

Ce samedi, l'équipe de BAYC a réalisé un airdrop massif. Les détenteurs de « Bored Ape » ont chacun reçu l'un des trois sérums suivants : M1, M2 ou Méga Mutant (M3). En l'injectant à leur singe, ils avaient la possibilité de créer un nouveau singe mutant, appelé « Ape Mutant », gardant les traits de l'original mais avec de nouvelles caractéristiques.

Selon le niveau du sérum, le singe mutant peut être complètement déformé, avec des particularités plus ou moins rares. Quant au flacon de Méga Mutant (M3), il transforme complètement celui qui se l'inocule, lui donnant des traits potentiellement plus rares et donc plus précieux.

Pour les détenteurs de Bored Ape, cet airdrop était une aubaine. En effet, ils pouvaient conserver leur singe original tout en obtenant un NFT supplémentaire d'une potentielle grande valeur.

👉 À lire – Des Bored Ape, Meebits et CryptoPunks aux enchères chez Christie’s

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Bored Ape Yacht Club récolte 96 millions de dollars

En supplément des 10 000 sérums distribués gratuitement à leur communauté, BAYC a également mis en vente 10 000 nouveaux singes mutants. Mis en vente un prix de 3 Éther (ETH) l'unité, ils ont tous trouvé preneurs en seulement une heure. Le projet BAYC a ainsi pu récolter 96 millions de dollars.

À l'heure de l'écriture de ces lignes et en seulement deux jours, ces NFTs se vendent déjà au minimum pour 7 ETH, soit 22 400 dollars chacun. Selon les données de la plateforme OpenSea, les Mutant Apes ont généré un volume d'échange d'environ 140 millions de dollars depuis leur lancement.

Les singes de Bored Apes sont le cinquième projet de cryptocollectibles ayant le mieux fonctionné de tous les temps. Toujours selon les données d'OpenSea, les singes ont généré plus de 400 millions de dollars de ventes. Le seuil minimum de prix pour un singe (non mutant) est maintenant fixé à 25 ETH (soit 80 000 dollars).

Sur son Twitter, le journaliste Colin Wu a analysé l'adresse Etherscan de BAYC et a constaté que 28 millions de dollars obtenus par la vente des singes mutants ont automatiquement été transférés vers l'exchange Blockfolio (aujourd'hui FTX).

Selon la communauté de BAYC, ce mouvement pourrait être à l'origine de la baisse récente et rapide de 4% du cours de l'ETH. Le journaliste a interpellé l'équipe de Bored Ape Yacht Club et ses 2 co-fondateurs à ce sujet, une requête restée sans réponse à ce jour.

👉 À lire sur le même sujet – La plateforme OpenSea traite désormais 98 % du volume total des tokens non fongibles (NFTs)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée