Abu Dhabi octroie une licence d'exploitation à Kraken

Kraken a obtenu auprès de l'Abu Dhabi Global Market (ADGM), l'autorité de régulation du commerce des actifs numériques à Abu Dhabi, une licence d'exploitation lui permettant d'ouvrir une plateforme d'échange d'actifs virtuels règlementée dans le pays. Cette licence permet à Kraken de devenir le premier groupe mondial d’échange d’actifs virtuels aux Émirats arabes unis, à recevoir une licence financière complète de l'autorité de régulation.

La plateforme américaine d'échange de cryptomonnaies fondée en 2011 dont le siège est à San Francisco, en Californie, s'est imposée rapidement comme une plateforme incontournable auprès du grand public en raison de son interface intuitive et adaptée à tous les profils d'investisseurs (débutants ou expérimentés).

Elle compte aujourd'hui plus de 9 millions de clients dans 60 pays, ce qui en fait l'une des plus grandes plateformes d'échange au monde. Ce nouvel accord avec Abu Dhabi va lui permettre d'étendre ses services au Moyen-Orient, une région prisée par les investisseurs en cryptomonnaies, et d'augmenter sa popularité auprès de ces derniers.

Avec cette licence d'exploitation, l'objectif de Kraken est de fournir un accès aux cryptomonnaies en dirhams, la monnaie des Émirats arabes unis. Elle permettra aux clients d'investir, d'échanger, de retirer et de déposer des actifs virtuels directement depuis la plateforme dans la monnaie locale (AED).

Grâce à ce nouvel accord avec Abu Dhabi, Kraken en a profité pour installer son siège régional dans la capitale des Émirats arabes unis. La société devrait démarrer ses activités au cours du deuxième ou du troisième trimestre, selon Dhaher bin Dhaher, directeur général de l'Abu Dhabi Global Market.

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Les Émirats arabes unis, nouvelle plaque tournante mondiale des cryptomonnaies ?

La ville d'Abu Dhabi a introduit un cadre règlementaire pour les actifs virtuels en 2018 et s'est depuis imposée comme une plaque tournante mondiale dans l'univers des services relatifs aux cryptomonnaies.

Abu Dhabi attire vivement les investisseurs et les plateformes étrangères en raison de son attitude progressiste envers le commerce des cryptomonnaies. Récemment, c'est la plateforme d'échange Binance qui a bénéficié d'un accord de principe pour étendre ses services à Abu Dhabi.

Mais c'est également l'autre ville phare des Émirats qui attire l'œil des investisseurs étrangers, Dubaï. Cette ville, qui constitue le centre d'affaires du pays, a attiré des plateformes de cryptomonnaie en publiant sa première loi régissant les actifs numériques et en créant la Virtual Asset Regulatory Authority (VARA) pour superviser le secteur en mars dernier.

C'est notamment le cas de FTX qui a annoncé avoir obtenu une licence relative aux actifs numériques à Dubaï. La plateforme a affirmé également installer son siège régional dans la ville.

L'accord de toutes ces licences pour opérer sur leur territoire confirme le souhait des Émirats arabes unis, l'un des pays les plus « crypto-friendly », de devenir incontournable en la matière. Les dirigeants ont compris l'intérêt lié à ces actifs virtuels puisque selon le gouvernement de Dubaï, l'économie numérique représente actuellement 4,3% du PIB des Émirats arabes unis, soit environ 27,2 milliards de dollars.

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Timothé Bernines

twitter-soothsayerdata

Passionné par l’univers de l’investissement, les cryptomonnaies attirent mon attention depuis maintenant quelques années. Ayant un intérêt majeur pour les domaines des nouvelles technologies et du Web 3, c’est pour cela que j’ai naturellement souhaité rédiger des articles sur Cryptoast, afin de contribuer à la démocratisation de cet univers dans la société.
Tous les articles de Timothé Bernines.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments