Monero (XMR) disparaît de la version britannique de Kraken

La nouvelle a été confirmée par des utilisateurs de la plateforme d’échange, notamment sur Reddit. Kraken a envoyé un email aux utilisateurs situés au Royaume-Uni, expliquant que les échanges de Monero cesseront dès le 26 novembre prochain :

« En accord avec les régulations britanniques, Kraken (Payward Ltd) ne soutiendra plus Monero (XMR) sur sa plateforme. »

Les dépôts seront désactivés à cette même date, et les utilisateurs sont invités à retirer leurs XMR vers des portefeuilles externes.

Kraken ne précise pas sur quelle réglementation elle s’appuie. On ne sait pas non plus si la plateforme étendra cette interdiction à d’autres cryptomonnaies anonymes, comme le Zcash (ZEC), qui est toujours disponible pour les clients britanniques.

👉 En apprendre plus sur le projet Monero (XMR)

Une tendance qui va se confirmer ?

L’hostilité du Royaume-Uni pour les monnaies de vie privée, et Monero en particulier, n’est pas franchement une surprise. En tout début d’année 2021, l’organisme des impôts britannique, la HMRC, offrait une récompense de 100 000 pounds (GBP) à quiconque parvenait à pister les transactions en cryptomonnaies, dont celles effectuées en XMR, ZEC ou DASH.

D’autres plateformes d’échange avaient commencé à se détacher des « privacy coins » ces dernières années. En janvier dernier, l’exchange Bittrex avait annoncé qu’il retirerait Monero, Zcash et Dash de sa plateforme. Et plusieurs autres entreprises avaient marqué une distance avec les cryptos anonymes dès 2019, suite aux recommandations du GAFI parues la même année.

👉 Sur le même sujet – Dash n'est plus une cryptomonnaie anonyme

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Monero : un roi de l’anonymat qui va exister en parallèle ?

Tout cela complique l’accès au XMR, mais la cryptomonnaie reste bien sûr disponible sur les plateformes décentralisées… Ou sur d’autres exchanges centralisés, dont Binance et Bitfinex, mais la liste s’amenuise progressivement.

Certains diront que c’est une preuve de plus de la viabilité du projet Monero, qui inquiète suffisamment pour être supprimé des plateformes centralisées. La cryptomonnaie n’en est en tout cas pas à sa première polémique, étant devenue le porte-étendard des amateurs de crypto-actifs anonymes.

De son côté le cours du XMR ne semble pas avoir été immédiatement affecté par la nouvelle – tout du moins, il chute autant que ses petits camarades en cette fin de semaine. Un XMR s’échange ce matin contre 230 dollars, avec une capitalisation de 4,1 milliards de dollars.

👉 Retrouvez toute l’actualité des altcoins

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments