Partager cet article :

La plateforme de médias sociaux et de blogging Steemit a été rachetée par l'entrepreneur Justin Sun. Par conséquent, Steemit entamera prochainement une migration vers la blockchain de TRON (TRX).

 

Une migration totale

Dans le communiqué publié sur Medium, Steemit a annoncé son partenariat avec la Fondation TRON et a déclaré qu'il commencerait immédiatement à travailler pour introduire Steemit et d'autres applications décentralisées (dApps) basées sur la blockchain Steem à la blockchain TRON et à sa communauté de plus de 20 millions d'utilisateurs.

En plus de la migration de son architecture, Steemit va remplacer son actuel token STEEM par un nouveau token STEEM basé sur la blockchain TRON. Les détails de la transition n'ont pas encore été communiqués.

Sous la forme de giveaways et de programmes pour les développeurs, les détenteurs actuels de TRX recevront un certain montant de ce nouveau token Steem.

Au sujet de cette acquisition par TRON, le cofondateur de Steemit, Ned Scott, a sobrement tweeté :

Steemitans et Twitterers, après quatre belles années, j'ai vendu Steemit à Justin Sun.

Il a ajouté dans le communiqué officiel que la mission de Steemit depuis ses débuts est de promouvoir l'adoption des cryptomonnaies et qu'avec TRON, cela pourrait être bien moins difficile à réaliser :

Depuis le lancement de la plateforme en 2016 avec un budget restreint jusqu'à aujourd'hui, j'ai apprécié le développement de la plateforme et la croissance de sa base d'utilisateurs - maintenant je suis heureux de voir un partenaire stratégique tenter de l'amener à de nouveaux sommets.

De son côté, Justin Sun s'est dit persuadé que cette nouvelle collaboration permettra aux deux entreprises de lancer une nouvelle ère des réseaux sociaux décentralisés. Sur Twitter, Sun a affirmé son intention en qualifiant le nouveau Steemit basé sur TRON de Steemit 2.0.

👉 À lire sur le même sujet : Qu'est-ce que le Steem (STEEM) et comment en acheter ?

 

Une décision qui fait débat

Fondé en 2016, Steemit offre un service de la même trempe que Reddit et s'est rapidement fait un nom parmi la communauté crypto. En outre, plusieurs dApps fonctionnent sur la blockchain Steem, notamment D.Tube, une alternative de YouTube et APPICS, une alternative d'Instagram.

Même si Justin Sun souhaite amorcer une nouvelle ère des réseaux sociaux décentralisés, la communauté n'a pas été aussi enthousiaste.

Dans les 24 heures qui ont suivi l'annonce, le cours du token Steem a fait un bond de près de 26%. Toutefois, en raison des mouvements du marché sur la même période et certainement en raison du mécontentement de certains utilisateurs, le token et rapidement redescendu à son prix d'avant l'acquisition.

Certains utilisateurs réguliers de Steemit se sont montrés particulièrement préoccupés par la manière dont le token Steem sera transformé et par la forme que pourrait prendre la nouvelle plateforme.

L'annonce de Justin Sun sur Steemit, qui a recueilli plus de 150 dollars en équivalent de tokens Steem au moment de sa publication, a suscité de nombreuses interrogations de la part des membres de la communauté. Parmi les 550 utilisateurs ayant commenté, certains ont pris la décision de se retirer du Steemit suite à sa migration vers TRON :

Je suis ici pour Steem, pas pour Tron. Je n'ai aucun intérêt dans tout ce que Tron offre, et le transfert de Steem sur le réseau Tron est quelque chose qui se fera sans moi en conséquence.

 

Le 30 décembre dernier, la plateforme de streaming DLive, construite à l'origine sur la blockchain Lino précédemment rattachée à la blockchain STEEM, a rejoint l'écosystème de BitTorrent.

Par conséquent, DLive a entamé une migration complète de son architecture vers la blockchain Tron. En faisant l'acquisition de DLive et maintenant de Steemit, Justin Sun augmente petit à petit, mais surement l'influence de la blockchain Tron et de son token TRX.

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar