Le comportement de Justin Sun concernant l’Ukraine interroge

Après avoir commencé à accepter les dons en Bitcoin (BTC) et autres cryptomonnaies ce week-end, le gouvernement ukrainien avait dans un premier temps fait savoir en début de semaine que les donateurs seraient récompensés par un airdrop.

Le fait est que nous n’avions encore que trop peu d’informations sur ce « cadeau de remerciement », si ce n’est que le snapshot devait initialement être réalisé aujourd’hui. Mais Justin Sun, le fondateur de la blockchain Tron (TRX), s’est fait remarquer en se plaignant que les utilisateurs de son réseau avaient, eux aussi, donné pour l’Ukraine, mais qu’ils ne seraient pas éligibles à l’airdrop. Voici une capture d'écran du tweet, depuis supprimé par Justin Sun :

Tweet Justin Sun Ukraine

 

Au moment des faits, nous n’avions en réalité aucune idée de si les utilisateurs du réseau Tron seraient éligibles ou pas à cette récompense, mais son fondateur va plus loin en parlant d’injustice :

« Il ne s’agit pas d’attendre un retour, mais si un airdrop va à tous ceux qui ont donné en nous excluant c’est INJUSTE ! »

La communauté a fait savoir sur Twitter qu’elle jugeait ce comportement problématique. En effet, il ne s’agit pas d’un protocole de finance décentralisée (DeFi) qui réaliserait un airdrop, mais d’une guerre et de toute la catastrophe que cela implique derrière.

L’ironie de l’histoire, c’est que finalement, il semblerait que personne ne sera éligible, car Mykhailo Fedorov, le vice-premier ministre ukrainien a annoncé sur Twitter que le gouvernement faisait machine arrière sur ce qui avait été initialement prévu :

👉 Découvrez notre guide pour participer à un airdrop de crypto-monnaie

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Une autopromotion déplacée de l’écosystème crypto ?

Déjà ce week-end, Justin Sun profitait de la publication des adresses de dons sur le compte Twitter du vice-premier ministre ukrainien pour faire la promotion de son écosystème :

Bien sûr, nous pourrions également citer Gavin Wood, le fondateur de l’écosystème Polkadot (DOT) qui a fait un don de 5,6 millions de dollars en DOT.

C’est un don très conséquent et qui est le bienvenu, mais il aura fallu pour cela qu’il demande l’ajout d’une adresse de son réseau alors que cet élan de générosité aurait tout aussi bien pu se faire avec l’un des réseaux déjà fournis.

Même si ce genre de comportement n’est pas spécifique à la cryptomonnaie, il est dommage que certaines figures de proue s’emparent d’un tel évènement pour en faire leur publicité.

Nul doute que ces personnes souhaitent sincèrement aider l’Ukraine, mais on peut se questionner sur la manière de faire, qui peut être associée à une promotion. Le principe d’un don est de ne rien attendre en retour, comme n’a pas manqué de le faire remarquer la communauté crypto aux intéressés.

👉 Sur le même sujet : L’Ukraine peut désormais recevoir des dons effectués en Dogecoin (DOGE)

Sources Image : Piskev91 via Wikimédia Commons (CC-BY-SA-4.0)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D'abord investi modérément, ce n'est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j'aime souvent le dire : j'ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
obvious

Ce gros scam...

Quand ils vont se barrer en Israel avec l'oseille vous la reverrez jamais.