Jack Dorsey met en avant un groupe de pression éthiopien pro-Bitcoin

Dans un tweet publié ce mardi 15 juin 2021, Jack Dorsey, fondateur de Twitter et de la start-up Square, a mis un coup de projecteur sur un groupe de pression éthiopien, le Projet Mano. En quelques mots, le groupe souhaite convaincre le gouvernement d'Éthiopie d'adopter le Bitcoin (BTC).

« Depuis environ 6 mois, nous essayons de pousser le gouvernement éthiopien à envisager l'exploitation minière et le stockage de #Bitcoin pour lutter contre les inégalités croissantes et l'inflation mondiale » déclare le Projet Mano dans un tweet relayé par Jack Dorsey.

Sur son site web officiel, le projet Mano détaille les avantages de l'adoption du Bitcoin en Éthiopie. L'initiative encourage d'abord le gouvernement éthiopien à mettre en place une infrastructure de minage de cryptomonnaies exploitant l'énergie hydraulique qui sera générée par le barrage de la Renaissance, un projet en construction sur le Nil. Cette solution génèrerait plus de « 41 900 bitcoins par an, soit 2 milliards de dollars ».

Le groupe de lobbying souhaite aussi que le gouvernement éthiopien convertisse une partie de sa trésorerie en Bitcoin afin de lutter contre l'inflation. Comme le souligne le Projet Mano, la mère des cryptomonnaies « gagne de la valeur chaque année », contrairement au dollar américain.

Enfin, le Projet Mano encourage Éthiopie à suivre l'exemple du Salvador. Le groupe glisse l'idée que le Birr, la monnaie nationale officielle du pays, repose en partie sur une réserve de bitcoins.  Dans un second temps, le gouvernement devrait accepter le Bitcoin comme monnaie légale, abonde le groupe de pression.

👉 À lire également : Bitcoin est la meilleure monnaie numérique selon le patron de Twitter

 

L'Afrique va définir le futur du Bitcoin selon Jack Dorsey

Le retweet de Jack Dorsey a provoqué une explosion du nombre d'abonnés au compte Twitter du Projet Mano. À l'heure où nous écrivons ces lignes, le compte est suivi par plus de 1500 internautes, contre 500 avant le partage de Dorsey.

Le fondateur de Twitter n'a jamais caché son intérêt pour les projets liés à la cryptomonnaie développés sur le continent africain. En 2019, Jack Dorsey prophétisait déjà sur Twitter :

« L’Afrique définira le futur (particulièrement celui du bitcoin !) ».

👉  Sur le même thème : pourquoi le Bitcoin est-il plus populaire en Afrique que dans le reste du monde ?

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments