L'Iran autorise les centrales électriques à miner du Bitcoin

L'Iran a annoncé que les centrales électriques du pays seront autorisées à miner du Bitcoin (BTC) avec l'excédent de production.

L'Iran autorise les centrales électriques à miner du Bitcoin

Feu vert pour les centrales électriques

L'information a été confirmée dans une déclaration à l'Agence de presse de la République islamique (IRNA) par le directeur de la société responsable de la production d'électricité du pays. Ce dernier, Rajabi Mashhadi, a annoncé que les centrales électriques pourraient dorénavant fonctionner comme des fermes de minage de Bitcoin (BTC).

Toutefois, les centrales électriques ne doivent pas augmenter les tarifs en vigueur et disposer des licences nécessaires. Le ministère de l'Énergie a précisé :

« Nous sommes maintenant dans une situation où l'approvisionnement en électricité est d'une grande importance pour le public (...) Nous n'autoriserons personne à abuser des tarifs prévus pour les secteurs agricoles et industriels. »

Le gouvernement iranien a autorisé le minage de cryptomonnaies en tant qu'activité légale en juillet 2019. Les mineurs se sont rapidement installés dans le pays pour profiter d'une énergie relativement bon marché. Ainsi, les exploitations minières en Iran paient entre 0,01 à 0,05 dollar pour un kilowattheure (kWh) d'électricité.

👉 À lire sur le même sujet : Ukraine : des centrales nucléaires utilisées pour miner de la crypto-monnaie ?

 

L'Iran se tourne vers le minage et les cryptomonnaies

L'Iran a récemment délivré des licences à 14 fermes de minage de taille importante. En outre, plus de 1000 licences d'extraction de BTC ont déjà été délivrées à travers le pays suite à la légalisation du minage en tant qu'activité industrielle.

Rajabi Mashhadi a également souligné que toute personne signalant des exploitations minières illégales de cryptomonnaies sera récompensée d'une prime de 2375 dollars. En effet, le minage est autorisé mais ne doit pas outrepasser les besoins énergétiques du pays.

En décembre 2019, le président iranien Hassan Rohani a appelé à la création d'une cryptomonnaie musulmane avec la Turquie et la Malaisie. L’économie iranienne souffre toujours des sanctions économiques imposées par les États-Unis et d’autres pays occidentaux. C'est pourquoi le pays est très séduit par une monnaie numérique permettant de contourner le blocus.

👉 À lire sur le même sujet : Le gouvernement iranien mise sur l’industrie du mining

[wd_hustle id="Newsletter" type="embedded"/]
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast