1,1 million de dollars d'ApeCoins... sans Bored Ape

Nous vous l'annoncions il y a 2 jours, le célèbre Bored Ape Yacht Club a sorti son ApeCoin, son nouveau token visant à soutenir l'ensemble de son écosystème. Pour l'occasion, Yuga Labs, l'équipe du projet, a organisé un airdrop afin de récompenser les détenteurs de tokens non fongibles (NFTs) Bored Ape.

Un total de 150 millions de tokens a été distribué lors de l'airdrop, soit 15% de l'ensemble des tokens prévus pour la circulation, représentant alors pas moins de 800 millions de dollars.

Cependant, contrairement à ce que l'on peut habituellement voir lors d'un airdrop, aucun snapshot n'a été décidé par l'équipe. Autrement dit, il suffisait de posséder un Bored Ape au moment de l'airdrop pour être éligible, il n'était pas nécessaire d'en posséder un sur un certain laps de temps.

Ainsi, un petit malin a réussi à utiliser un stratagème afin d'avoir des BAYC... juste le temps de bénéficier de l'airdrop. Et pour un montant plutôt important : l'individu a réussi à gagner l'équivalent de 1,1 million de dollars.

👉 Pour en savoir plus : comment participer à un airdrop de cryptomonnaies ?

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Que s'est-il passé ?

Dans un premier temps, l'individu a dû trouver un vault contenant plusieurs Bored Apes via la plateforme d'échange de NFTs OpenSea. De façon simplifiée, un vault est une représentation d'un NFT sous forme de tokens. Ainsi, chaque token représente une fraction du NFT de base, et il peut être vendu comme un token classique.

Le vault en question, qui contient les Bored Apes #4755, #8167, #9915, #7594 et #8214, affiche une valeur de 500 ETH, soit 1,5 million de dollars au cours actuel. Notre quidam aurait très bien pu acheter les NFTs, mais cela lui aurait coûté très cher. Il a alors décidé de faire autrement.

Il a utilisé ce que l'on appelle un flash loan, une sorte de prêt de cryptomonnaies à faible coût, une technique notamment utilisée lors du hack des protocoles Hundred Finance et Agave plus tôt cette semaine. Afin de pouvoir prétendre au flash loan, notre homme a cependant dû utiliser un BAYC en guise de collateral.

Le prêt obtenu, il a pu acheter suffisamment de tokens du vault afin d'utiliser les 5 BAYC pour bénéficier de l'airdrop, lui permettant ainsi de bénéficier cinq fois de la récompense en ApeCoins, soit plus de 60 500 tokens. Dans la foulée, ces derniers ont été vendus sur la plateforme Uniswap (UNI) en Ethers (ETH) pour une valeur de 1,1 million de dollars. L'individu a ensuite revendu le BAYC servant de collateral pour pouvoir rembourser le prêt initial, avant de partir avec ses Ethers dans la poche.

Que l'on attribue cela à une stratégie d'arbitrage plutôt bien pensée ou bien à un exploit de l'airdrop, une chose est sûre : les BAYC ont connu de gros mouvements de marché sur la période de l'airdrop, comme nous le montre le graphique ci-dessous.

volume ventes BAYC

Montant des ventes journalières de BAYC durant le mois de mars

 

Une augmentation des ventes qui se traduit justement par cette absence de snapshot pour l'airdrop, mais qui a donc pu également permettre cette faille à plus d'un million de dollars. Quoi qu'il en soit, il fallait y penser.

👉 À lire également : Meta poursuivie en justice pour de fausses publicités cryptos publiées sur Facebook et Instagram

Source : CertiK

Source graphique : Dune Analytics

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jean

J’ai pas bien compris ça lui servis à quoi le vault il aurais pas pu juste emprunter et acheter des BAYC direct ?!

joe

Afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous... 😂.
Je crois que tu devrais mettre un lien dirigé vers le lexique sur la moitié des termes utilisés ...

Jean

Vrai