Les témoins actuels du réseau Steem ont programmé pour ce 20 mai à 16:00 (heure de Paris), un hard fork qui saisira pour 23,6 millions de STEEM des fonds des anciens témoins.

C'est Justin Sun, le fondateur de TRON (TRX) et nouveau propriétaire de Steemit qui est montré du doigt comme initiateur de cet acte contesté.

 

 Une action très controversée

Hier, une annonce faite sur le site steemd.com, a fait état du fait qu'un complot visant à saisir  65 comptes d'utilisateurs Steemit était mis en place. Cette appropriation équivaut à un montant d'environ 7 millions de dollars à l'écriture de ces lignes. Sur ce site, il est mentionné ceci :

Avertissement: des témoins de Steem complotent pour exécuter un hard fork dans les 24 heures qui saisit environ 23,6 millions de STEEM sur 65 comptes qui ont tenté de se défendre contre une prise de contrôle hostile début mars. Les fonds seront transférés sur un compte nommé "community321", dont la propriété n'a pas été révélée.

Dans sa suite, cette publication incite les utilisateurs à envoyer aux exchanges une lettre leur demandant de ne pas appliquer les changements liés au nouveau code. Elle les invite également à passer à HIVE, la blockchain créée pour inhiber le pouvoir de vote de Justin Sun.

Cette réaction donne suite à une autre annonce faite via Steempeak l'interface de blogging de Steem.

À l'introduction de la déclaration du témoin de consensus Steem : Hardfork 0.23, on peut lire ceci :

Beaucoup de choses se sont produites depuis février et nous pensons qu'il est temps de conclure et de passer à autre chose. La chaîne de blocs Steem a été constamment attaquée par des comptes malveillants, ce qui a fortement influencé l'expérience utilisateur, la facilité d'utilisation de dApps et la stabilité de la chaîne elle-même.

Et comme on pourait s'en douter, toute cette agitation n'a pas manqué de faire sa place sur Twitter.

👉 Pour en savoir plus : Steem : la communauté propose un hard fork pour échapper à Justin Sun

 

 Sun ou Buterin ? Qui croire ?

Les puristes de la technologie blockchain estiment que cet acte va à l'encontre des valeurs fondamentales de la décentralisation. Ils qualifient la suppression de ces cryptoactifs de désastre absolu.

De son côté, Vitalik Buterin, le fondateur d'Ethereum (ETH) pense qu'il s'agit là d'un abus exagéré de pouvoir.

Sun a tenté de se défendre en niant toute implication dans ce hard fork. Il a néanmoins reconnu être favorable à cette décision qui selon lui, n'est qu'un retour de flamme vis-à-vis de la communauté Hive. Cette dernière aurait d'après ses dires, subtilisé l'argent des détenteurs de jetons Steem.

En effet, dans leur plaidoirie, les témoins Steem actuels ont évoqué une violation de leurs droits de propriété.

Certains membres initiateurs de HIVE ont décidé de retirer des jetons HIVE appartenant à 326 utilisateurs de Steem et de les placer dans le compte @ steem.dao (montant total de 83,2 millions de STEEM, soit environ 23% de l'approvisionnement total en STEEM d'une valeur d'environ 16,6 millions USD, à compter du 20 mai 2020) qui est de facto contrôlé par un petit groupe.

 

Avec toutes ces allégations divergentes, il devient assez difficile de démêler le vrai du faux.

Cependant, au vu de la tournure très inquiétante des événements, beaucoup d'encre devra encore couler avant que ce litige STEEM-Hive ne prenne fin.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Junie Maffock

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Avec un fort intérêt pour la blockchain et les cryptos, je souhaite contribuer à la vulgarisation de ces technologies. Je suis également très intriguée par les méthodes d'apprentissage ludiques et actives.
Tous les articles de Junie Maffock.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments