Le hack de Multichain serait-il en réalité un rug pull de l’équipe ?

Après l’impressionnant hack du bridge de cryptomonnaies Multichain (MULTI), une part de la communauté a exprimé des doutes quant à un potentiel rug pull. Dans son dernier rapport, la société d’analyse blockchain Chainalysis a donné du crédit à cette théorie.

Le hack de Multichain serait-il en réalité un rug pull de l’équipe ?

Le hack de Multichain serait-il un rug pull ?

Alors que 2023 semblait s’annoncer comme une année relativement calme en matière de hack, le bridge Multichain (MULTI) a subi le deuxième plus gros vol de cryptomonnaies de l’année avec une perte de plus de 126 millions de dollars la semaine dernière.

Déjà au moment des faits, quelques doutes avaient été exprimés, et le dernier rapport de la société d’analyse blockchain Chainalysis appuie également la théorie d’un rug pull, sans pour autant l’affirmer avec certitude :

« L’attaque de Multichain est potentiellement due à des clés d’administrateur compromises. Bien qu’il soit possible que ces clés aient été volées par un pirate informatique externe, de nombreux experts en sécurité et autres analystes pensent que cette attaque pourrait être de source interne ou un rug pull, en partie à cause des problèmes récents subis par Multichain. »

👉 Qu’est-ce qu’un rug pull ?

Pour sécuriser ses smart contracts, Multichain s’appuie sur un système dit multi-party computation (MPC). Là où un système multisig va faire appel à plusieurs clés privées, un système MPC va en fait fragmenter une seule clé privée auprès de plusieurs acteurs.

Malgré de nombreux avantages, les portefeuilles MPC souffrent d’une contrainte similaire aux multisigs. C’est-à-dire que si un seul acteur réunit suffisamment de fragments de cette clé privée, il est à même d’effectuer des transactions sur le smart contract. Cela aurait ainsi été le cas dans le hack de Multichain.

Depuis l’attaque, Circle et Tether ont procédés au gel de plusieurs adresses impliquées dans le hack et contenant des stablecoins USDC et USDT pour un montant total d’environ 65 millions de dollars, soit plus ou moins la moitié de ce qui a été dérobé.

👉 Pour aller plus loin — Retrouvez notre guide sur les bonnes pratiques pour limiter le risque de hack

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Les problèmes du bridge utilisés comme argument pour appuyer la thèse

En réalité, il nous est impossible d’affirmer ou de contredire la théorie du rug pull en l’absence d’éléments concrets. Malgré tout, le manque cuisant de communication des équipes de Multichain ces derniers mois ne plaide pas en leur faveur.

Cela a d’ailleurs alimenté les rumeurs concernant l’arrestation de son PDG en Chine, alors que celui-ci reste officiellement injoignable. En outre, 1,5 milliard de dollars de fonds auraient été confisqués.

D’autre part, le compte Twitter du bridge n’a rien publié depuis le vol, après avoir annoncé l’arrêt des services pour une durée indéterminée :

Tous ces éléments ajoutent donc du flou à une affaire qui en comportait déjà beaucoup, ce qui pourrait bien acter la fin définitive du bridge.

À ce jour, le token MULTI s’échange sous les 2,5 dollars, en chute de plus de 65 % depuis le début des problèmes.

👉 Dans l’actualité également — Binance Launchpad : comment participer au lancement du token ARKM d’Arkham Intelligence ?

Cryptoast Research : 50% de réduction jusqu'au 21 février

Source : Chainalysis

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

Starknet : comment et à quelle heure claim vos tokens STRK suite à l'airdrop ?

Starknet : comment et à quelle heure claim vos tokens STRK suite à l'airdrop ?