Grayscale va contester la décision sur la SEC sur les ETFs Spot

Il y a 24 heures à peine, la SEC refusait à nouveau l’approbation d’un ETF Bitcoin (BTC) Spot, c’est-à-dire répliquant le cours de la cryptomonnaie.

Le régulateur financier américain invoque les mêmes raisons qu’auparavant pour ne pas autoriser ce fonds indiciel : l’impossibilité de prévenir les manœuvres frauduleuses et une possible manipulation du cours.

Sans forcément venir au secours de ses concurrents, le gestionnaire d'actifs Grayscale n’apprécie guère les justifications de la SEC.

Alors que la société souhaite elle aussi demander l’approbation de son propre ETF, elle préfère prendre les devants en contestant d’ores et déjà les décisions précédentes de la SEC.

👉 Pour aller plus loin – Grayscale confirme son intention de transformer son Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) en ETF

Grayscale estime que la SEC viole la loi américaine

La principale pomme de discorde est toujours la même : la distinction faite par la SEC entre les ETF Bitcoin basés sur les contrats à terme (Futures) et les ETF Bitcoin répliquant le cours au marché (Spot).

Pour le régulateur financier américain, les premiers sont des investissements plus sécurisés que les seconds et sont donc autorisés. Or, cette argumentation est plus que contestée par Grayscale qui la trouve « arbitraire et capricieuse ». En conséquence, la SEC serait en violation avec l’Administrative Procedure Act (APA).

L’APA implique que la SEC traite des situations semblables de façon semblable. En l’espèce, des produits d’investissement identiques doivent être traités de façon identique.

Néanmoins, Grayscale estime que la SEC traite de manière différente des produits d’investissement identiques, à savoir l’ETF Bitcoin Futures et l’ETF Bitcoin Spot.

👉 À lire – États-Unis : vers l’approbation d’un véritable ETF Bitcoin (BTC) par la SEC ?

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Grayscale met la SEC face à ses contradictions sur les ETFs

Bien que l’issue de cette affaire Grayscale vs SEC soit inconnue, les arguments du gestionnaire d'actifs semblent à première vue recevables. Sans aller jusque dans les entrailles de l’APA, les deux types d’ETFs ne sont pas régis par le même article selon la SEC.

Surtout, les arguments invoqués par la SEC sont étranges. Les contrats à terme sont des produits dérivés, purement spéculatifs. Ainsi, les contrats Futures Bitcoin spéculent sur le prix à venir du cours.

En d’autres termes, les contrats à terme sont des produits risqués par nature. En outre, ils attirent les investisseurs courts termes et accro aux effets de levier, au contraire du marché spot où les hodlers sont nombreux.

La conclusion est simple : les contrats à terme Bitcoin sont plus risqués que l’investissement direct sur le marché. Il est donc difficile de comprendre pourquoi la SEC privilégie un ETF bien plus risqué par rapport à un autre.

👉 À lire – Après des années d’attente, le premier ETF Bitcoin (BTC) a été autorisé aux États-Unis

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la blockchain et à leurs implications juridiques, notamment la fiscalité. Je suis aujourd'hui consultant indépendant dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain et suis installé en Suisse.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments