60 milliards de dollars de fonds sous gestion : un plébiscite pour Grayscale, qui éclipse l’or ?

Si l’on doutait encore de l’intérêt des acteurs institutionnels pour le Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies, il suffit de regarder du côté de Grayscale. Le gestionnaire d’actifs a annoncé que ses fonds sous gestion dépassaient désormais 60 milliards de dollars, soit une somme plus élevée que le plus gros fonds mondial basé sur l’or.

60 milliards de dollars de fonds sous gestion : un plébiscite pour Grayscale, qui éclipse l’or ?

Grayscale continue d’accumuler des cryptomonnaies pour ses clients

La nouvelle a été notée dans une des mises à jour habituelles de Grayscale, qui détaille la nature de ses fonds sous gestion. Ces derniers dépassent actuellement 60 milliards de dollars, un record pour l’entreprise.

C’est le Grayscale Bitcoin Trust qui représente l’actif le plus représenté, de loin. Il rassemble 43,5 milliards de dollars, soit 72 % des fonds sous gestion de l’entreprise. Il est suivi par le trust Ethereum, qui rassemble 14,8 milliards de dollars.

Les autres trusts de Grayscale suivent de très loin. En troisième position, on trouve son fonds dédié aux grandes capitalisations, qui rassemble plusieurs actifs (715 millions de dollars). Chez les fonds basés sur une seule cryptomonnaie, c’est Ethereum Classic (ETC) qui domine avec 756 millions de dollars, puis Litecoin (LTC), avec 433 millions de dollars.

Grayscale fonds sous gestion AUM

Source : Grayscale

👉 Retrouvez toute l’actualité du Bitcoin (BTC)

Un plébiscite pour les fonds en cryptomonnaies face à l’or ?

Les fonds sous gestion de Grayscale dépassent désormais le plus grand fonds basé sur l’or, le SPDR Gold Shares, qui réplique les performances du métal jaune. La comparaison est opportune, d’une part parce que les cryptomonnaies sont de plus en plus considérées comme une valeur refuge, au même titre que l’or.

De l’autre, parce que Grayscale a fait de l’opposition or/cryptos son cheval de bataille. Le géant incite les institutionnels à « laisser tomber l’or » grâce à une campagne marketing initiée l’année dernière.

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !

Une tendance globale

La tendance n’est par ailleurs pas uniquement observable chez Grayscale. Un rapport de JPMorgan paru le mois dernier indiquait que les institutionnels semblaient se détourner de l’or au profit du Bitcoin. Il expliquait :

« [Les institutionnels] semblent retourner vers le Bitcoin, car ils le voient peut-être comme une meilleure protection contre l’inflation que l’or. »

Par ailleurs, le milliardaire Paul Tudor Jones expliquait récemment qu’il partageait cet avis :

« [Le BTC] a ma préférence sur l’or en ce moment. […] Il y a clairement un espace pour la crypto. Elle est clairement en train de gagner la course contre l’or en ce moment. »

Ce n’est en tout cas pas Grayscale qui le contredira. La firme compte consolider sa position dans les mois à venir, notamment en transformant son trust Bitcoin en ETF.

? À lire – Morgan Stanley double son exposition à Bitcoin (BTC) via le trust de Grayscale

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Après son halving, Bitcoin est-il prêt à décoller ? Analyse du BTC du 22 avril 2024

Après son halving, Bitcoin est-il prêt à décoller ? Analyse du BTC du 22 avril 2024