Les NFTs s'invitent au musée d'État de l'Ermitage

L'univers des tokens non fongibles (NFTs) continue de se développer à une vitesse folle. Appréciés par les artistes, les sportifs et même de grandes entreprises comme le New York Times, le Time Magazine ou même le groupe LEGO, l'engouement pour les NFTs ne faiblit pas et certains s'arrachent pour plusieurs millions de dollars.

Conscient qu'il s'agit d'une petite révolution pour le monde artistique, le musée d'État de l'Ermitage organisera au cours de l'année une exposition réservée aux NFTs. Installé dans la ville de Saint-Pétersbourg en Russie, ce musée est le plus grand au monde en ce qui concerne le nombre d'œuvres exposées. Il arrive à la seconde place des musées en termes de surface d'exposition, 66 000 m² contre 72 735 m² pour le Louvre.

Dans un communiqué publié sur son site Web, le musée décrit les NFTs comme un nouveau pilier de l'art contemporain, expliquant qu'ils représentent « un enjeu brûlant pour le monde de l'art » :

« Les tokens non fongibles sont devenus une nouvelle forme de cession des droits sur une œuvre d'art, grâce à la technologie blockchain, qui permet un contrôle sans ambiguïté des droits d'auteur et de la propriété, » poursuit le communiqué.

Cette exposition qui aura lieu d'ici quelques mois s'inscrira dans le cadre d'un programme de mise en avant de nouvelles formes d'art. Programme débuté en 2018, le musée a déjà exploré les domaines de l'intelligence artificielle et du dialogue interculturel avant de se tourner vers les NFTs.

👉 Sur le même thème – 5 plateformes de NFTs qui pourraient créer leur token et réaliser un airdrop

Une nouvelle expérience pour les visiteurs

La Fondation de la famille Aksenov, un fonds local qui se concentre sur l'innovation culturelle et sociale, participera à cette exposition pour étudier la portée et les limites de ce secteur auprès du public.

Le musée n'a pas précisé comment les NFTs seront mis en avant dans ses galeries, mais il est probable que ceux-ci soient transformés sous une forme physique, comme peut le faire la startup française Solid NFT.

Il est indéniable que cette exposition donnera une visibilité énorme à l'industrie des NFTs, et le musée d'État de l'Ermitage n'est pas le premier à avoir eu cette idée. Au mois d'avril, un musée de Pékin en Chine accueillera lui aussi une exposition dédiée aux NFTs, une première mondiale.

👉 Pour aller plus loin – Le marché des NFTs se prépare à une croissance sans précédent en 2021

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments