FTX US s’ouvre aux NFT de Solana

La place de marché a annoncé cette introduction dans la journée d’hier. Jusque là, les utilisateurs ne pouvaient échanger que des NFT produits sur FTX US, ce qui limitait sérieusement leur ampleur. Mais c’est chose faite : les NFT de Solana sont désormais disponibles sur FTX US, et les dépôts sont d’ores et déjà ouverts.

Au départ, seuls 75 projets de NFT seront disponibles sur la plateforme, mais la liste sera étendue aux autres projets. Fait notable, FTX US se réserve le droit de ne pas lister certains NFT, notamment ceux qui pourraient être considérés comme des titres financiers. C’est le cas par exemple de ceux qui permettent de générer des droits d’auteur.

Brett Harrison, le PDG de FTX US, a confirmé cette approche très mesurée dans un communiqué :

« Avec le lancement de cette plateforme, nous espérons fournir aux utilisateurs […] une place de marché régulée qui est intuitive et qui réponde à leurs besoins. »

👉 Retrouvez toute l’actu des tokens non fongibles (NFT)

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Concurrencer OpenSea ?

La plateforme n’en est qu’à ses balbutiements, mais elle compte intégrer « prochainement » les NFT d’Ethereum. Par ailleurs, elle propose divers système de paiement, dont des enchères. Les NFT proposés sur FTX US peuvent être achetés avec des cryptomonnaies, mais aussi, fait rare, avec des cartes bancaires ainsi que des virements bancaires.

Tout cela positionne bien sûr la plateforme NFT de FTX US en concurrent d’OpenSea, même s’il y a du chemin à faire avant de réellement la menacer. L’hégémonique place de marché contrôlait en août dernier 98 % de tout le volume des NFT.

FTX US est un exchange centralisé, mais il a pour lui deux arguments : d’une part ses options de paiement plus variées, ainsi que des frais de vente fixés à 2 %, soit légèrement moins que les 2,5 % d’OpenSea. La contrepartie, c’est bien sûr son fonctionnement très centralisé, les utilisateurs devant se soumettre à des mesures d’identification (KYC) avant d’échanger des NFT. Reste donc à voir si cela sera suffisamment attirant pour les utilisateurs.

👉 Sur le même sujet – Le créateur de Yearn Finance lance une plateforme rivale d’OpenSea sur Fantom (FTM)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments